Voltaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1154 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
VOLTAIRE, « Prière à Dieu »

Auteur : François-Marie Arouet, dit Voltaire (1694 - 1778). Après des études de rhétorique et de philosophie chez les jésuites, ainsi que des études de droit, Voltaire, opte pour la carrière littéraire. L'abbé de Châteauneuf l'introduit alors dans les milieux mondains et libertins parisiens. Sa vie entière oscille entre succès mondains et littéraires, exils enAngleterre et en Prusse et séjours à la Bastille. En effet, derrière l'habile dramaturge et l'homme d'affaires fortuné, travaillait le philosophe épris de tolérance qui lutta avec détermination et humour contre l'intolérance et le fanatisme religieux. Les écrits de Voltaire, comme le fameux 'Candide', ont influencé les Lumières et restent encore aujourd'hui un modèle d'humanisme.

Commentaire : Onpeut être surpris de la part de Voltaire de trouver un texte qui prend le titre d'une véritable prière. Il est en effet étonnant que le philosophe qui a toujours affirmé son horreur des rites et des manifestations extérieures de piété utilise un mode d'expression qu'il réprouve. Mais la lecture de cette prière montre qu'en réalité, c'est aux hommes que s'adresse Voltaire. Une étude sous forme d'uncommentaire composé nous permettra de le démontrer.

I. Une prière à Dieu
II. Une prière en réalité adressée aux hommes
III. Un manifeste déiste

I. UNE PRIERE A DIEU

Le titre d'abord, puis la forme adoptée font que le texte se présente comme une invocation suppliante adressée à Dieu :
L'interpellation à la deuxième personne « c'est à toi »,
L'utilisation de l'impératif et deformules soulignant la soumission, la supplication « s'il est permis » ; « daigne »
L'insistance sur les attributs et les qualités de Dieu « Dieu de tous les êtres, de tous les temps », la puissance, l'éternité, la connaissance totale. La puissance divine est mise en relief par l'insistance sur la faiblesse humaine : champs lexical de la fragilité et du néant humain « faibles créatures », « débilescorps », « langage insuffisant », « usages ridicules ».
Une constante demande d'aide « oser te demander » ce qui est demandé est présenté comme bénéfique à l'humanité entière (compréhension, fraternité)
Un ton solennel, la prière est conduite selon les règles de l'éloquence oratoire. On peut noter l'amplitude du rythme à trois temps (groupe ternaire).

La prière est nettement caractérisée :on y retrouve tout ce qui fait la spécificité d'un texte oratoire dans lequel un croyant s'adresse à Dieu.
Pourtant, on peut remarquer que peu à peu, Voltaire semble surtout s'adresser aux hommes pour faire appel à leur sens de la fraternité et à leur capacité propre.

II. UNE PRIERE EN REALITE ADRESSEE AUX HOMMES

C'est la responsabilité des hommes qui se trouve peu à peu mise en causeet tout se passe comme si Voltaire s'adressait en réalité à eux et à leurs sens de la responsabilité et de la fraternité :
On note des formulations ambiguës : à partir d'un verbe à l'impératif « fais », la succession de demandes énoncées et leur caractère répétitif font progressivement oublier le verbe qui sert de point de départ. De cette façon, des expressions comme « que les petitesdifférences ; que toutes les petites nuances ; que ceux qui [...] ; que ceux dont [...] » peuvent être perçues comme s'adressant directement aux hommes.
L'insistance sur des comportements inacceptables, criminels, et destructeurs appartenant spécifiquement aux hommes. On observe tout un champs lexical du fanatisme et de la violence : « erreur », « calamité », « haïr », « égorger », « haine et persécution», « déteste », « tyrannie », « brigandage ».
La prière évolue progressivement vers une interpellation adressée aux hommes par étapes. Ainsi le dernier paragraphe commence par un souhait qui les met en cause directement (utilisation de la troisième personne du pluriel). « Puissent tous les hommes se souvenir », « qu'ils aient en horreur ».
Enfin, l'utilisation de la première personne du...
tracking img