Voyage au bout de la nuit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (755 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La pourriture du monde colonialiste
Voyage au bout de la nuit de Louis - Ferdinand Céline
Description du commentaire composé
Commentaire composé sur La pourriture du monde colonialiste, extraitde Voyage au bout de la nuit de Céline. Cette analyse sur La pourriture du monde colonialiste de Céline a été rédigée par un professeur de français.
Sommaire du commentaire : La pourriture du mondecolonialiste - Voyage au bout de la nuit
1. Lecture de l'extrait : la visée de Céline 
1. Une véritable satire 
2. Mixité des registres et langage 
2. Mise en scène du passage 3. Un portrait atypique : le récolteur 
4. Un extrait monté en spectacle
Extrait du commentaire composé
Publié en 1832, ce roman de Louis-Ferdinand Céline a obtenu le prix Renaudot. Ilsuit les tribulations de son personnage principal, Ferdinand Bardamu, directement inspiré de l'expérience personnelle de l'auteur.
Avec lui, nous nous confrontons aux thèmes majeurs de son époque,qu'il s'agisse du colonialisme (comme dans l'extrait que nous allons étudier), des questions liées au progrès, ou encore de la première guerre mondiale. Le roman a été qualifié d'anticolonialiste (pour lapartie qui nous concerne ici), mais également d'anarchiste, d'anticapitaliste et d'antinationaliste.
Dans l'extrait étudié ici, Ferdinand, après bien des malheurs, se retrouve à Fort-Gono, enAfrique, et y découvre l'envers du décor colonialiste, ses comptoirs et la fameuse « pourriture » qui découle des horreurs que des êtres humains peuvent infliger à d'autres.
Texte étudié : La pourriture dumonde colonialiste : Voyage au bout de la nuit : Céline
Nous trinquâmes à sa santé sur le comptoir au milieu des clients
noirs qui en bavaient d'envie. Les clients c'étaient des indigènes assezdélurés pour oser s'approcher de nous les Blancs, une sélection en
somme. Les autres nègres (1), moins dessalés (2), préféraient demeurer
à distance. L'instinct. Mais les plus dégourdis, les plus...
tracking img