Voyage au centre de la terre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (830 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
QUESTIONNAIRE DE LECTURE
L’explication dans le roman

1.Titre/Auteur
Voyage au centre de la terre de Jules Verne.

2.Court résumé
Après avoir découvert et décrypté un cryptogramme de ArneSaknussemm qui disait comment se rendre au centre de la terre, Otto Lidenbrock et son neveu Axel partent pour les entrailles de la terres. Au cours de leur voyage ils engage un guide, Hans. Ils descendenttous les trois par la cheminée du Sneffels. Ils découvrent des merveilles souterraines, dont une immense caverne où survivent des êtres antédiluviens. En essayant de descendre davantage, ilsprovoquent une éruption qui les fait remonter à la surface par le cratère du Stromboli.
3.Présentations des personnages
Otto Lidenbrock est géologue et naturaliste, il enseigne la minéralogie et est ungrand savant très enthousiaste mais très impétueux. Il est l’oncle de Axel Lidenbrock.
Axel n’est pas très courageux, il est passionné de minéralogie, vit et travaille chez son oncle.
Hans est unchasseur d’eider, il joue le rôle de guide dans l’expédition de Mr Lidenbrock. Il ne parle que l’islandais mais ne s’exprime presque jamais.

4.Où est situé le narrateur?
Le narrateur a un point de vueinterne à l’ histoire (ex: « j’aurais dû garder pour moi… » )

5.Mes passages descriptifs
1° passage: « J’occupais le sommet de l’un des deux pics du Sneffels, celui du Sud. De là, ma vues’étendait sur la plus grande partie de l’île. L’optique, commune à toute les grandes hauteurs, en relevait les rivages, tandis que les parties centrales paraissaient s’enfoncer. On eût dit qu’une de ces cartesen relief d’Helbesmer s’étalait sous mes pieds. Je voyais les vallées profondes se croiser comme des puits, les lacs se changer en étangs , les rivière se faire ruisseaux. Sur ma droite sesuccédaient les glaciers sans nombre et les pics multipliés, dont quelques-uns s’empanachaient de fumées légères. Les ondulations de ces montagnes infinies, que leurs couches de neige semblaient rendre...
tracking img