Voyage onirique dans une ville

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (675 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le départ d'un étrange voyage dans la ville de Montpellier. Pour le moins, le départ n'est ni rapide ni enthousiaste. En effet le soleil chauffe le sol de façon agréable et on préférerait rester ausoleil sur l'herbe. Nous avons commencés à chercher un chauffeur de bus qui pourra nous amener. Ne le trouvant pas nous avons confiés nos vies à une personne pas très qualifié. Heureusement nous sommesarrivés sain et sauf. Ensuite une borne de béton peinte sous forme de visage, nous indique le chemin grâce à son regard. En suivant ses indications nous arrivons dans un quartier qui ressemble auannées 80. Des personnages habillaient en habit d'époque. Des jeunes filles papotent assissent sur des marches d'escalier. Nous leurs parlons, elles sont assez sympathique. Après avoir discuter, nousprogressons donc dans notre circuit. Nous arrivons dans les années 50. Ou sont donc passé les parents de ce bébé dans le landau ? On dirait qu'ils allaient manger mais il semblerait qu'ils se soientpasser quelque chose d'un coup comme si le temps c'était arrêter. Nous nous approchons d'une cathédrale peut-être en seront nous un peu plus sur la situation actuelle. En voulant, en faire le tour nousnous sommes perdus. Nous continuons notre marche au cœur de la cité. Au détour d'une rue nous voyons un montpelliéren un peu bizarre. Il a l'air d'être sportif avec sa tête en forme de ballon et sonvélo. Avec sa tête sur des ressorts il nous indique le chemin pour aller sur la place du petit Scel. Nous arrivons sur cette place. L'auteur James Cameron aurait certainement utilisé cette fontaine pour lefilm AVATAR. L'eau qui coule entre la mousse, la forme de la pierre, et sa couleur, tout y est , mais nous ne sommes pas dans un film. En quittant cette immense île, nous sommes arrivés dansl'Angleterre du XVIe siècle. Nous voilà donc devant l'atelier de travail de Shakespeare, sommes nous toujours à Montpellier ? Apparemment pas. Nous avons pu le rencontrer. Il écrivait sa pièce la plus...
tracking img