Voyagevoyage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1265 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
« En Afrique, on pleure la mort d’un vieillard plus que la mort d’un nouveau-né. Le vieillard constituait une somme d’expérience qui pouvait profiter au reste de la tribu, tandis que le nouveau-né, n’ayant pas vécu, n’a même pas conscience de sa mort. En Europe, on pleure le nouveau-né car on se dit qu’il aurait sûrement accompli des choses fabuleuses s’il avait vécu. On porte par contre peud’attention à la mort du vieillard. De toute façon il avait déjà profité de la vie. »
Bernard Werber

« En Afrique, quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle. » Cette citation formulée par Amadou Hampaté Bâ, écrivain malien du XXe siècle a presque de quoi faire sourire dans notre monde à tendance "jeuniste" ! Ici quand un vieillard meurt, il a faitson temps, bien vécu, ne peut plus servir. La bibliothèque regorge d’ouvrages et ce n’est qu’un livre qui se ferme, voire une page qui se tourne.
Bernard Werber, écrivain contemporain français le confirme à son tour : « En Afrique, on pleure la mort d’un vieillard plus que la mort d’un nouveau-né. Le vieillard constituait une somme d’expérience qui pouvait profiter au reste de la tribu, tandisque le nouveau-né, n’ayant pas vécu, n’a même pas conscience de sa mort. En Europe, on pleure le nouveau-né car on se dit qu’il aurait sûrement accompli des choses fabuleuses s’il avait vécu. On porte par contre peu d’attention à la mort du vieillard. De toute façon il avait déjà profité de la vie. »
Cette affirmation, pour le moins choquante nous montre deux conceptions de la vie et de la mort enrapport avec l’âge.
Voyons à présent quels sont les facteurs, qui dans un tel contexte, expliquent ce phénomène. Pourquoi l’enfant et le vieillard sont considérés différemment en Afrique ? Quelles sont les différences avec l’Europe et comment arrive-t-on à un résultat inverse ?

Dans un premier temps, nous nous consacrerons à la problématique de l’Afrique puis dans un deuxième temps àcelle de l’Europe. Pour mieux saisir les causes de ces différences entre continents il est nécessaire de décrire la société et son mode de vie.
Le sort des nouveaux-nés africains reste malgré d’immenses efforts triste et misérable. Selon un article de l’OMS près d’un demi-million de bébés meurent le jour même de leur naissance et plus d’un million dans leur premier mois de vie. Les chiffres sontéloquents et prouvent cette constatation. Le taux de mortalité infantile s’élève à 89‰ alors qu’en Europe il est à peine de 7‰. Mais encore, ceux qui, par chance, ont survécu, risquent des maladies meurtrières comme le SIDA, le paludisme, la tuberculose, etc… Ils peuvent aussi mourir de faim, de soif, être abandonnés, perdus et donc sans identité. Les raisons d’une telle situation tiennent surtout aufait suivant :
- instabilité politique,
- corruption,
- luttes ethniques,
- manque de moyens financiers.
En effet, ce taux pourrait diminuer si les femmes et les bébés bénéficiaient d’interventions sanitaires praticables et peu coûteuses. En outre, les enfants malades transmettent les virus à leur descendance et ce cycle perpétue des résultats dramatiques.

Nous pouvons doncpenser que la mort appartient au quotidien pour ces personnes. Elle pourrait même devenir un critère d’utilité pour les femmes, qui souvent, multiplient les bébés sans forcément en désirer. Le destin de ces nouveaux-nés est connu à l’avance pour la plupart et pratiquement inévitable. C’est pourquoi ils n’ont que peu de valeur !

En revanche, le vieillard est considéré comme un sage. Il estgarant d’un savoir inconnu des autres. De plus, il a, au cours de sa vie, acquis de l’expérience, autrement dit la connaissance due à une longue pratique jointe à l’observation et à l’essai. Il détient le pouvoir d’orienter les jeunes générations par la transmission orale et leur permet donc d’obtenir une connaissance empirique. Ces éléments montrent que le vieillard demeure indispensable au...
tracking img