Voyelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (660 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
VOYELLES

Le poème se compose de quatre distiques suivant l’ordre des voyelles présentées dans le premier
vers.

Analyse :

« A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,
Je diraiquelque jour vos naissances latentes :
A, noir corset velu des mouches éclatantes
Qui bombinent autour des puanteurs cruelles, »

· Que pouvez-vous remarquer dans la succession des voyelles tellesqu’elles sont
présentées ? Dans quel ordre avez-vous appris vos voyelles ? Contrairement à l’énumération
classique des voyelles, A, E, I, O, U, Rimbaud place en dernière position le O. Enréalité, ce O
renvoie à l’oméga grec, dernière lettre de l’alphabet grec. Déjà, de A ou alpha à O, oméga, le
système est complet donc parfait dans son énumération.

Sur l’association des lettres etcouleurs il peut y avoir une explication qui est de souligné le contraste noir/blanc : de l’origine, du néant vers la lumière qui contient
toutes les couleurs du spectre de lumière, couleurs du spectreprésentées successivement
selon leur ordre : rouge/vert/bleu et le violet étant situé à l’extrémité du spectre.

On peut voir aussi une évocation érotiques par le fais d'associé les lettres a desparti du corps :
le A renversé fait office du sexe de la femme , le E renversé fait office des seins de la femme , le I fait référence a la bouche , le U au cheveux , et le O l'extase final au yeuxLes formes des voyelles renvoient a la forme du corps de la femme .

Etude des lettres :

Pour le A

« A, noir corset velu des mouches éclatantes
Qui bombinent autour des puanteurscruelles »

Le « A » prononcé renvoie à un cri d’horreur, à la noirceur, à la cruauté et la forme de la
lettre « A » a la forme de l’abdomen d’une mouche.
Puanteurs cruelles associé a la lettre A quirenvoie donc une image de mort , de cadavre .

Pour le E :

« Golfes d'ombre ; E, candeurs des vapeurs et des tentes,
Lances des glaciers fiers, rois blancs, frissons d'ombelles ; »

On passe...
tracking img