Vuitton

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (289 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le romantisme, apparu en France au début du XIXe siècle, est un mouvement européen qui a concerné tous les arts. Il s’oppose à la tradition classique et au rationalisme des Lumières, etvise à une libération de l’imagination et de la langue. Le romantisme privilégie notamment l’expression du moi et les thèmes de la nature et de l’amour.
-UNE RUPTURE AVEC LECLASSICISME :
- Les écrivains du XVIIIe siècle respectent encore les codes imposés par le XVIIe . Les romantiques privilégient la poésie, plus apte à décrire les passions et les mouvements del’âme, et font triompher le roman. Deux genres passablement méprisés pendant le siècle précédent.
-UN ÉLARGISSEMENT DES SOURCES D’INSPIRATION :
- Les paysages romantiques : recherche depaysages nouveaux, du dépaysement. Immensité ; infini ; désordre ; mouvement. Montagne ; mer ; orages ; tempêtes...

Paysage et état d’âme : la nature est à la fois une confidente etune consolatrice.
A travers elle, le romantique exprime sa sensibilité. Il en cherche les symboles, la découvre par la contemplation (Hugo) et le rêve ou en déchiffre les«correspondances» (Baudelaire).
- Attrait pour les pays étrangers : goût du pittoresque ; mode du Nouveau Monde, des pays orientaux et méditerranéens (Hugo, Chateaubriand, Stendhal, Mérimée...).
-L’Étrange vient parfois du passé : les romantiques se passionnent pour le Moyen âge totalement oublié jusque-là.
- Le Moi : le romantique est un poète ou romancier lyrique ! Si le moide l’époque classique est haïssable (Pascal), au XIXe siècle l’écrivain est un individualiste qui met sa sensibilité et son art à son propre service : le moi (le moi de l’enfance, le moiamoureux, le moi en quête de spiritualité...) est la source d’inspiration !

http://www.lyc-levigan.ac-montpellier.fr/doc_pedagogie/espace_eaf/cours/mvt_litteraires/romantisme.htm
tracking img