Wallah

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1015 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Que dieu vous préserve.

Les parents de Moïse, Amram et Jocabed (hébreu Yokheved), sont tous deux issus de la maison de Lévi (qui sera consacrée plus tard au service de Dieu après l’épisode du veau d'or). Amram est le fils de Kehat et le petit-fils de Lévi. Ils sont de la première génération des Hébreux qui naissent en Égypte. Moïse est donc de la deuxième génération qui verra le jour enÉgypte. C’est au cours de cette génération que Pharaon donne l’ordre à son peuple d'éliminer les nouveau-nés mâles et de ne laisser vivre que les filles.

Après sa naissance (le 7 adar selon la tradition[3]), sa mère Yokheved cache l’enfant durant trois mois puis l’abandonne dans une corbeille sur le Nil, près de la rive (le 6 sivan[3]). La fille du pharaon (Bithiah — hébreu Batya — dans le midrash),qui se baignait avec des courtisanes, trouve l’enfant et décide de l’adopter (inspirée dans ce geste par l’ange Gabriel, selon le midrash), bien que soupçonnant immédiatement que l’enfant était hébreu.

Elle demande alors à une jeune fille qui observe la scène de lui trouver une nourrice parmi les Hébreux pour l’élever. Cette jeune fille, Myriam, qui n’est autre que la sœur aînée de Moïse, luiprésente sa mère.

Un célèbre midrash raconte qu’un jour Moïse jouant sur les genoux du pharaon lui dérobe sa couronne. Y voyant un mauvais présage, les mages du monarque suggèrent à celui-ci la mise à mort immédiate de l'enfant. Cependant, Jéthro, prêtre de Madian, propose de mettre à l'épreuve ce qui n’était peut-être que jeu d’enfant, et fait placer Moïse devant un plateau de diamants et debraises ardentes. Moïse se précipite vers le plateau de diamants, mais trébuche (suite à l’intervention de Gabriel) vers les braises ardentes. Dans sa frayeur, il porte ses doigts à la bouche et se brûle la langue et les lèvres. C’est de là que vient le bégaiement de Moïse.

Devenu adulte, Moïse se rend compte des difficiles conditions de vie de ses frères de sang. Voyant un Égyptien frapper unHébreu, il s’assure qu’il est seul puis tue l’Égyptien et l’enterre. (Exode 2, 12.)

Les jours suivants, constatant que l’affaire s’était ébruitée, il s’enfuit d’Égypte vers le pays de Madian. Parvenu à un puits, il défend des bergères de Madian contre d’autres bergers. Celles-ci lui offrent l’hospitalité en remerciement. Moïse se retrouve donc à Madian, où le prêtre, Jethro (יתרו), aussi appeléRéuel (רעואל), lui donne sa fille Séphora (צפורה) en mariage.

Etymologie du nom de Moïse « Quand l’enfant eut grandi, elle le ramena à la fille de Pharaon qui le traita comme un fils et lui donna le nom de Moïse (משה, MSH, Moshé), car, disait-elle, des eaux je l’ai sauvé » (MSYTHW, Mechitihou). (Exode, 2, 10.) Au-delà de cette étymologie traditionnelle, on fait remarquer que le hiéroglyphe mssignifie « engendré », « issu de », « né de », à comparer avec Ramsès (« Rê l’a engendré ») et Thoutmôsis (« né de Thot ») ou encore Hermès « issu de la lumière ». Ainsi on pourrait traduire tout aussi bien Moïse par « Celui qui est né des eaux », ce qui constitue une élégante métaphore pour désigner « l’initié », dont on sait qu’il doit mourir pour renaître.

L’appel de Dieu (Exode 3)[modifier]Moïse et le buisson ardent, par Dirk Bouts.Alors qu'il est réfugié en Madian et qu’il garde les troupeaux de son beau-père, Moïse vit une expérience particulière, que la Bible décrit comme une vocation : Dieu l’appelle de l’intérieur d’un buisson qui brûle sans se consumer, ce qui avait attiré son attention.

Sa mission consistera à libérer le peuple hébreu de l’esclavage qu’il subit en Égypte.Pour l’accréditer auprès des Hébreux, Dieu se révèle à lui sous son nom, en continuité avec la tradition de ses pères, Abraham, Isaac et Jacob. Ce nom semble bien être le tétragramme (YHWH), interprété dans le contexte par une formule qui semble vouloir l’expliquer : « Je suis celui que je suis », ce qui peut signifier qu'Il refuse de se nommer, ou que son nom est justement de l’ordre de...
tracking img