Wassily kandinsky

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2083 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« AVEC L’ARC NOIR »

Wassily Kandinsky

Considéré comme le père de l’art abstrait, il en est le premier grand « théoricien ».
Wassily est né à Moscou le 4 décembre 1866. Ses parents sont aisés et il jouit d’une éducation raffinée, idéale pour un futur intellectuel sensible aux arts et aux sciences. Pendant son enfance, il voyagera dans les principaux pays Européens. Toutcela lui a permis d’acquérir une curiosité multiple et insatiable ainsi qu’une grande culture, une intelligence incroyable et une solide formation scientifique.
Déjà adolescent, il est passionné par les arts. Ainsi, en 1896, docteur en droit et en économie politique, il décide de se consacrer à la peinture : Kandinsky abandonne tout et part pour Munich pour « étudier l’art ». Surtout afind’apprendre et d’acquérir une discipline, il commencera par apprendre le Jugenstil à l’Ecole de peinture, puis fréquentera l’Académie Royale. Ensuite, il fondera une association d’artistes, la Phalange, cherchant à exposer les peintres peu connus.
Par la suite, Kandinsky traversera l’Europe : Italie, Paris, Moscou, … En 1908, il se fixe en Bavière et c’est là que débute l’aventure de l’artabstrait. Il créera la N.K.V., association de peintres faisant valoir ce nouveau style. Peu à peu, le climat va se détériorer, les critiques se feront de plus en plus virulentes. Il écrit « Du Spirituel dans l’art » en 1910, résumant ses idées concernant la véritable mission de l’artiste. Il exposera ensuite de nombreuses œuvres dans le Cavalier Bleu, surtout occupé par l’abstraction.
Puis,Kandinsky retourne à Moscou. Il y vivra son heure de gloire.
Après la révolution culturelle de 1921 (désirant plier les artistes aux nouvelles exigences économiques et politiques), Wassily s’en va pour Berlin. Il entrera à l’Ecole supérieure des Beaux-Arts (Bauhaus), où, d’une part il enseignera et d’autre part, il approfondira l’étude de la rationalité des formes et des couleurs.
Enfin,de 1933 et ce jusqu’à sa mort (13 décembre 1944), il s’installe à Paris, isolé mais internationalement reconnu.

L’abstraction lyrique

Ce mouvement est né au début du XXème siècle, en réaction à un art considéré par de nombreux peintres comme trop matérialiste. Il s’imprègne de l’impressionnisme et de la musique romantique. Kandinsky, son fondateur, a fait, avec elle, accéder l’art àune dimension métaphysique, mystique, spirituelle.
L’abstraction, c’est extraire du concret, quelque chose qui n’en est plus la copie, mais l’idée ou le concept. C’est « créer un objet pictural existant pour lui-même ».
Chaque toile devient « le théâtre de la couleur » et le but de la peinture n’est plus de représenter tel quel ce qui est vu mais de rendre perceptibles les « émotionsintérieures, les pulsations » ressenties par l’artiste. L’âme du peintre s’exprime à travers la toile. Il n’y a plus de références au monde extérieur. L’abstraction est de ce fait un mouvement tout à fait subjectif.
Une peinture abstraite est surtout composée de flèches, de traits noirs, des droites, des courbes, des teintes vives, des formes submergées par les couleurs. Le blanc trouve la mêmeimportance et fonction que les autres couleurs, c'est-à-dire, faire éclater les formes. Un tableau doit être cependant « une composition fondée sur l’harmonie ».
Kandinsky établit toute une théorie de la peinture qu’il va retranscrire dans deux livres : « Du spirituel dans l’art » et « Point, ligne, plan ». Il y explique la symbolisation des couleurs, des lignes, des formes, met en relation la couleuret la forme…
Bref, l’abstraction lyrique consiste surtout à associer la couleur et la forme afin d’exprimer ses émotions. Il faut parvenir à se libérer du réel.
C’est pour cette dernière raison, qu’encore aujourd’hui, c’est un style mal accepté par le public, car un tel tableau ne représente rien… Une telle œuvre doit s’aborder dans un esprit différent des peintures « réalistes ». Là est...
tracking img