Wawao

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2793 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'ARGUMENTATION
Argumenter  -  Persuader  -  Convaincre
 
            Au sens premier du terme, la rhétorique désigne l'ensemble des outils et des procédés de l'orateur. Plus largement, elle désigne la réflexion menée sur l'art de persuader par la parole (discours, art oratoire) ou par l'écriture, et elle enseigne les moyens de convaincre un auditeur ou un lecteur.
 
         DÉFINITIONS
          Argumenter, ou convaincre, c'est utiliser des moyens rationnels et logiques pour démontrer la vérité ou de la fausseté d'un fait, pour convaincre l'interlocuteur de  la nécessité d'agir (ou de ne pas agir). Quand on veut convaincre, on argumente en s'adressant à la raison de l'interlocuteur, on présente des faits, des exemples, on fait appel à l'expérience… On utilise alors un registredidactique.
     Alors que, pour persuader, on utilise des moyens indirects, voire irrationnels, qui faussent subtilement l'argumentation et qu'il est parfois difficile de démasquer (voir l'implicite, l'ironie). La persuasion joue beaucoup plus sur l'affectif, les sentiments, les émotions (compassion/pitié, ou colère/indignation…), on cherche à séduire l'interlocuteur, à le charmer, à ridiculiserl'adversaire et ses thèses… On cherche plus à entraîner l'adhésion de l'autre qu'à le convaincre de façon rationnelle.
 
         L'argumentation est l'ensemble de la démarche par laquelle on veut convaincre, l'enjeu désignant ce qui est en jeu, l'objectif à atteindre, le "gain" espéré.
   L'argumentation soutient une thèse, opinion ou position que l'on a par rapport à un thème donné ; c'est lanotion que développe et que défend le texte. Un argument est une proposition générale, une idée utilisée pour soutenir la thèse, ou critiquer la thèse adverse, appelée l'antithèse. Parce que les arguments restent généraux et abstraits, l'auteur choisit souvent de les illustrer par des exemples, tirés de cas concrets, de faits réels. Les exemples ont deux fonctions : ils permettent de rendre plusaccessibles et plus compréhensibles des idées difficiles (car ils les illustrent) mais ils peuvent aussi jouer le rôle de preuves, venant renforcer les idées énoncées (ils deviennent alors argumentatifs).
 

LES ARGUMENTS

 
         Il y a différents types d'arguments
 
Selon les circonstances, on emploie diverses sortes d'arguments :
 - l'argument logique est de type rationnel ; savérité est de l'ordre de la cohérence interne (ex : être libre, c'est refuser l'esclavage).
 - l'argument de valeur : il se réfère à un système de valeur communément admis. Sa validité, limitée à ce système, ne remporte pas forcément l'adhésion générale.
 - l'argument d'expérience : fondés sur l'observation et l'expérience, ils sont souvent de l'ordre du constat (ex : les gens qui ont peur des autressont souvent agressifs).
 - l'argument d'autorité : l'auteur a recours à la caution d'un homme illustre pour légitimer ses propres affirmations. Mais ce recours varie selon les cultures, les époques, les idéologies.
- l'argument "ad hominem" : il est utilisé pour discréditer qn, en attaquant non pas les idées, mais la personne même. Parce qu'il en appelle au particulier au détriment de lavérité générale et de la réflexion personnelle, ce type d'arguent est souvent spécieux, c'est-à-dire sans valeur véritable.

les "mauvais" arguments
 
         Certaines phrases se présentent comme des arguments, mais n'ont pas de valeur rationnelle ni logique, ou elles comportent des erreurs. Ainsi la contre-vérité, qui est une affirmation manifestement contraire à la vérité. L'opinion,personnelle ou collective, n'est pas non plus considérée comme un argument valable, car elle veut faire passer une revendication individuelle ou collective pour une vérité universelle. Ce ne sont pas là des arguments recevables.
LES MOTS DE LIAISON
 
         Les articulations ou  connecteurs logiques jouent un rôle important dans la construction d'une argumentation ; ils articulent les arguments en...
tracking img