Wdisney.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (853 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Utiliser différentes grilles de lecture de la réalité et de la vie
SOYEZ D.ABORD
DES RÊVEURS, PUIS DES RÉALISTES, ET FINALEMENT DES CRITIQUES (G.Gagnon : Les sept pouvoirs)

Un rêveur, unréaliste et un critique discutent dans une salle : Le rêveur. Avec les terrains que nous venons d’acquérir, nous pourrions développer un tout nouveau projet domiciliaire. Le réaliste. Comment ferons-nous pourvendre nos résidences alors qu.il y a déjà une offre supérieure à la demande ? Le critique. D’autant plus que la conjoncture économique s’annonce plutôt mal. Si nous embarquons dans ce projet, nouscourrons à la ruine. Le rêveur. Nous allons créer un environnement de vie formidable. Ainsi, les gens voudront acheter nos demeures et habiter ce quartier parce qu.ils y trouveront un cachet trèsparticulier. Le critique. Si je comprends bien, vous souhaitez qu’on vende des nuages. Aucune institution financière digne de ce nom ne voudra nous financer. Le réaliste. Je pense que nous pourrions nousarranger pour le financement en présentant un bon plan de notre projet. Par contre, j’hésite à investir en faisant la promotion d’un concept. Quand il est question d’argent, les gens mettent facilementles principes de côté, ils achètent ce qu.ils peuvent. Le rêveur. Si c.est tellement compliqué, je suggère qu’on remette les terrains en vente et qu’on laisse tomber. Ce dialogue traduit parfaitementce qui se produit Lorsqu’ on met en scène un rêveur, un réaliste et un critique sans coordonner leurs actions : ils se courtcircuitent. Dès que le rêveur apporte des idées nouvelles, le réalistecherche à identifier les difficultés qui peuvent survenir à l’étape de la mise en œuvre. Le critique, pour sa part, se centre sur les risques propres à l’entreprise et tend à éviter les scénariosapocalyptiques qu.il envisage. Il faut dire qu’il n’est pas facile pour ces trois êtres de se concerter. Le rêveur trouve que le réaliste est trop tatillon et que le critique est limité. Le réaliste...
tracking img