Weber et durkheim

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4016 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
è La problématique
Les changements qui ont lieu durant le XIXème siècle et au début du XXème siècle déstabilisent un fonctionnement de la société fondée sur la tradition et la religion. Ces mutations permettent aux sociétés occidentales industrielles d’entrer dans « l’ère de la modernité ». Les sociologues qui côtoient alors ses bouleversements vont s’interroger sur le sens, les causes et lesconséquences de cette modernité. Max Weber fait partie de ceux-là mais vous en connaissez déjà un autre… Emile Durkheim ! Selon lui, « le processus de rationalisation des activités sociales » est la caractéristique la plus significative des société modernes et en particulier de l’Occident moderne. C’est un processus qui touche tous les domaines de l’activité humaine (économiques, politiques etsociaux). Les questions que se pose Weber sont aujourd’hui encore d’actualité. En effet, on peut s’interroger sur le rôle des idées, des valeurs dans le changement social ; se demander si le développement ou le nondéveloppement de certains pays peut-il s’expliquer par des traits culturels ? Par ailleurs, les prolongements contemporains nous invitent à discuter des limites de certaines organisationset actions, dites « rationnelles » !

è Max Weber : l’homme et le sociologue
A) Biographie et bibliographie rapides
Max weber (1864-1920) est allemand. Il fait des études de droit, d’économie, d’histoire, de philosophie, de théologie, disciplines qu’il enseigna dans différentes universités allemandes. Il est considéré comme l’un des fondateurs de la sociologie contemporaine. Quelques ouvragesde référence : L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme, 1905. Essais sur la théorie de la science, 1904-1917. L’œuvre majeure de Weber est Economie et Société qui, inachevée à sa mort en 1920, paraîtra à titre posthume. Dans cet ouvrage, il y dé finit en particulier, pour ce qui nous préoccupe dans ce chapitre, l’action sociale, les différentes formes de domination et la bureaucratie.B) Une approche et une méthode qui font la spécificité de la sociologie
La sociologie est une science qui va se focaliser sur l’action des individus. Le sociologue doit donc chercher à comprendre les raisons qui ont poussé un individu à agir de telle ou telle manière ainsi que les conséquences de son action. La sociologie va donc se définir comme une science qui consiste à expliquer unphénomène social ou économique (Ex : le capitalisme) comme la résultante d’actions (Ex : travailler, épargner…) qui sont motivées par un ensemble de valeurs* et de croyances (EX : l’éthique protestante - voir plus loin). Max Weber est donc un précurseur de « l’individualisme méthodologique » - approche sociologique qui soutient que les phénomènes sociaux résultent des actions individuelles. La philosophiede sa démarche s’oppose donc à celle d’Emile Durkheim.

1

Max Weber
(Individualisme méthodologique)

Emile Durkheim
(Holisme)

L’action sociale est le résultat des décisions prises par les Les phénomènes sociaux résultent de causes extérieures qui individus. s’imposent aux individus et influencent ainsi leurs actions. Chaque individu donnant un sens à son action. C’est ce que l’onappelle le « déterminisme » ou encore le « holisme ». Il part de l’individu pour comprendre et expliquer la société !
Remarque : pour Weber, en reconstruisant le sens que les individus donnent à leurs actions, on peut expliquer le fonctionnement de l’activité sociale.

C) Un outil intellectuel précieux pour l’analyse : l’idéal-type.
Pour analyser les actions sociales, Max Weber va construireune représentation de la réalité, une image, une façon de la concevoir afin de pouvoir élaborer des hypothèses et de les comparer à cette réalité. On appelle cela un « idéal-type ». C’est une construction théorique obtenue en accentuant les traits caractéristiques d’un phénomène social que l’on observe, en supprimant tout ce qui peut paraître accessoire. ATTENTION : un idéal-type ne reflète pas...
tracking img