Weber et les religions

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2533 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Max Weber et les religions

Sébastien Fath

Max Weber a entrepris une vaste étude comparative des grandes religions du monde, pour tenter de comprendre comment elles ont influencé ou non le développement économique. Après un siècle, ses typologies servent encore de références – plus ou moins valides – en sociologie des religions.

Dans l'Olympe de la sociologie religieuse, Max Weber(1864-1920) siège aujourd’hui au sommet, foudre en main. Aucun étudiant en sciences sociales ne peut décemment ignorer son emprise, sous peine de sacrilège ou de note éliminatoire. Des ouvrages comme L’Ethique protestante et l’Esprit du capitalisme (1904-1905), Le Judaïsme antique (1917-1919), Economie et Société (posthume, 1922) font presque office de livres saints. Il n’en a pourtant pas toujours étéainsi. A y regarder de plus près, M. Weber évoque moins un dieu olympien que le Phénix, créature mythologique réputée renaître de ses cendres.
C’est dans le cadre d’une revue de sciences sociales, créée avec Edgar Jaffé et Werner Sombart, que M. Weber publie coup sur coup plusieurs études qui l’imposent comme un sociologue d’exception. La plus importante n’est autre que L’Ethique protestante etl’Esprit du capitalisme, dans laquelle il développe l’hypothèse d’affinités électives entre une partie de l’éthique et de la théologie protestantes (surtout le puritanisme calviniste) et la culture de l’investissement et du profit d’un entrepreneur capitaliste. Mais son analyse dépasse de loin le terrain protestant : tout en développant une épistémologie rigoureuse et novatrice, il s’attaque à laquestion du rapport entre la religion, l’économie et la civilisation occidentale. Ses études sur le confucianisme et le taoïsme (sans recherche de terrain), puis sur le judaïsme antique s’inscrivent dans cette perspective, tout comme plusieurs essais inachevés publiés en 1921 et 1922, après la disparition précoce du penseur allemand.
A l’inverse de l’approche d’Emile Durkheim, dont lesquestionnements philosophiques touchent aux fondements de la vie collective, M. Weber a adopté une approche plus pratique et historique, axée sur la construction des formes de pouvoir et de domination (Herrschaftsoziologie). Sa fameuse typologie des formes d’autorité est restée dans la vulgate de la sociologie religieuse. M. Weber distingue l’autorité rationnelle légale du prêtre, au service d’une bureaucratiede salut, l’autorité traditionnelle du sorcier, fondée sur la transmission d’une tradition reçue, et l’autorité charismatique du prophète, porteur d’une révélation singulière. Cette typologie s’adosse à une opposition binaire entre deux types d’organisations religieuses. D’un côté, nous avons la secte, association volontaire d’individus religieusement qualifiés, en forte tension avec les valeursdominantes. On se situe dans l’univers des virtuoses du religieux, des fraternités électives et de la prévalence du charisme. De l’autre se dresse le type « Eglise », bureaucratie de biens de salut. Cette dernière est portée par les prêtres, professionnels de la médiation entre le divin et les hommes, gardiens du dogme et du rite. Le type « Eglise » est par excellence celui de l’institutionhiérarchisée à vocation d’encadrement de masse.

1 Une sociologie de la domination

Un autre acquis majeur de l’œuvre wébérienne est la notion d’idéal-type. Comme le soulignent Danièle Hervieu-Léger et Jean-Paul Willaime, « M. Weber, plus que tout autre, nous avertit qu’il ne faut jamais confondre l’objet réel et l’objet de connaissance(1) », d’où la fonction essentielle de l’idéal-type dans ladémarche d’élucidation des phénomènes socioreligieux. L’idéal-type n’est pas une moyenne empirique, ni l’essence d’une réalité, encore moins un modèle idéal. Il s’agit d’une reconstruction stylisée qui isole certains caractères spécifiques, typiques, du phénomène étudié. En d’autres termes, il s’agit d’une image mentale parmi d’autres possibles. On l’obtient par un effort de rationalisation et...
tracking img