William wilson & la chute de la maison d’usher.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1488 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
William Wilson & la chute de la maison d’Usher.

* Edgar Allan Poe.
Né en 1809 à Boston, Edgar Allan Poe est un poète, romancier, éditeur mais surtout un célèbre nouvelliste américain du XIXème siècle. Il est considéré comme l'un des précurseurs de la littérature de Science-fiction et du fantastique moderne. Très tôt orphelin, il ne vivra qu’une brève existence marquée par la misère etminée par l’alcool et la drogue. Ses histoires extraordinaires et ses poèmes n’eurent guère de succès auprès des lecteurs à leurs débuts. Il ne doit en faite sa renommée que grâce aux admirables traductions de Baudelaire et de Mallarmé. Il meurt en 1849 à Baltimore. Il écrivit notamment Le Chat Noir en 1843, Le Corbeau (poème établissant sa renommée.) mais aussi Double assassinat dans la rueMorgue, l’une de ses plus célèbres nouvelles.
* Présentation de la nouvelle William Wilson.
Cette nouvelle écrite à la première personne raconte la vie du narrateur qui a choisit de prendre le pseudonyme de William Wilson.
L’histoire commence dans un sombre village d’Angleterre, où le narrateur particulièrement intelligent mais manipulateur débute sa vie d’écolier. Son caractère le poussetrès vite à posséder un ascendant sur tous ses camarades. Mais un nouvel élève va bouleverser sa vie. En effet, ce nouvel arrivant porte le même nom que le narrateur et va calquer son comportement sur celui de William Wilson. Ainsi le « nouveau » copiera sa démarche, ses habitudes vestimentaires et ira jusqu’à imiter la voix du vrai William Wilson. Pourtant leurs camarades de classe ne semblentpas remarquer ce plagiat. Le narrateur exaspérait par cette contrefaçon de lui-même quittera l’école pour aller étudier à Oxford.
Là, il s’initiera aux vices du jeu. Un soir, alors qu’il est entrain de ruiner un jeune gentleman, un homme mystérieux entre et dénonce les tricheries de William Wilson. Empli de honte et humilié, il poursuit son destin à travers l’Europe. Mais son homonyme lepourchasse et contrecarre à chaque fois ses plans. Au cours d'un carnaval à Rome, le narrateur retrouve son adversaire et l'embroche avec son épée. Il s'en détourne un instant et quand il lui fait face à nouveau, il ne voit plus qu'une glace dedans laquelle il se reconnaît pâle et barbouillé de sang.
* Le personnage principal
On a une double évolution du personnage dans cette nouvelle. La premièreconsiste en l’évolution physique du personnage. En effet, le lecteur suit l’enfance de William Wilson à l’école primaire de Bransby puis au collège d’Eton, qui lui ont laissé de nombreux souvenirs, jusqu'à sa vie d’adulte à travers l’Europe.
Mais la vraie évolution de William Wilson réside en l’évolution de son caractère psychologique. Dès les premières pages, le narrateur-personnage nous révèleposséder une imagination créative : «Je suis le descendant d’une race qui s’est distingué en tout en temps par un tempérament imaginatif et facilement excitable ; et ma première enfance prouva que j’avais pleinement hérité du caractère de famille. ». L’arrivée, ou le simple fruit de son imagination, de son clone va amplifier cette imagination qui se transforme en folie. En effet, cetteressemblance physique et même caractérielle va d’abord lui provoquer un grand embarras mais après quelques mois le plonger dans une spirale infernale et démente : « le sentiment d’irritation créé par cette similarité devint plus vif à chaque circonstance. ». Un sentiment de haine et de crainte s’installer en lui.
Il sombrera après quelques années dans l’alcool augmentant son instabilité psychologique.Ainsi chaque réapparition ou imagination de son homonyme ne fera qu’augmenter ses troubles et ses envies meurtrières jusqu’au coup de théâtre final.
Il a développé une schizophrénie qui s’est accentué.
* Le fantastique.
E. A Poe écrit ici une nouvelle du genre fantastique. Il laisse tout une série d’indice au cour des pages de cette nouvelle.
Seul William Wilson semble remarquer le...
tracking img