Williamsoom

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 43 (10551 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
OLIVER WILLIAMSON ET LA THÉORIE DES COÛTS DE TRANSACTION
Michel Ghertman Lavoisier | Revue française de gestion
2003/1 - no 142 pages 43 à 63

ISSN 0338-4551

Article disponible en ligne à l'adresse:

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------http://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2003-1-page-43.htm--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour citer cet article :

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Ghertman Michel , « Oliver Williamson et la théorie des coûts de transaction » , Revue française de gestion, 2003/1 no 142, p. 43-63. DOI :10.3166/rfg.142.43-64
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 41.225.48.90 - 18/10/2011 01h00. © Lavoisier

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 41.225.48.90 - 18/10/2011 01h00. © Lavoisier

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Distribution électronique Cairn.info pour Lavoisier. © Lavoisier.Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manièreque ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit.

MANAGEMENT : LES CONSTRUCTEURS

PAR MICHEL GHERTMAN

Oliver Williamson
et la théorie des coûts de transaction*
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 41.225.48.90 -18/10/2011 01h00. © Lavoisier
Oliver Williamson a consacré sa vie à la recherche théorique sur les coûts de transaction. Il est parti d’une analyse de deux formes extrêmes de modes de gouvernance le marché et la firme avant d’étudier les formes hybrides comme les alliances et les contrats. Il a ainsi pu établir des propositions normatives permettant aux agents économiques de choisir les modes degouvernance qui serviront d’institutions pour leurs transactions aux moindres coûts.

O

liver Williamson occupe une place très particulière parmi les grands auteurs du management. Il est le seul ayant à la fois : – construit les fondements de la théorie des coûts de transaction, basée sur le principe normatif qu’économiser sur les coûts de transaction est préférable au gaspillage résultantde choix guidés par le hasard ou « l’intuition managériale », – déduit des principes normatifs concernant le choix ex ante par les agents économiques des modes de gouvernance, qui serviront d’institutions pour leurs transactions réalisées ex post, – entraîné plusieurs centaines de travaux empiriques, en économie, finance, marketing et stratégie par des chercheurs soucieux de tester statistiquementles propositions normatives produites par son architecture théorique. Les trois contributions ci-dessus s’enrichissent régulièrement de nouveaux apports théoriques et empiriques produits par des chercheurs en économie et management. L’influence de l’économie des coûts de transaction (ECT) ne se fait pas sentir uniquement parmi les thèses de doctorat et les publications académiques, mais égalementau sein des cours d’économie et des manuels de management. L’impact sur les agents économiques est peut-être plus lent à se propager, mais il est bien réel grâce à deux

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 41.225.48.90 - 18/10/2011 01h00. © Lavoisier

44

Revue française de gestion

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 41.225.48.90 - 18/10/2011 01h00. © Lavoisier...
tracking img