Wonderwall

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2386 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La littérature a-t-elle seulement pour objectif de changer la vie ?

« La littérature est un art et comme toutes les formes d'art elle occupe une place très importante dans la vie des hommes.
Le poète Rimbaud a même attribué à la littérature le pouvoir de "changer la vie" des hommes, c'est à dire de la transformer mais aussi tout simplement de la faire évoluer. »

I. En effet, la littératurepossède ce pouvoir de "changer la vie":
1. Grâce aux oeuvres engagées.
2. Elle peut également changer la vie de manière singulière
3. Mais aussi d'un point de vue plus intime

II. Cependant elle présente d'autres objectifs:
1. Elle permet de modifier la perception du monde
2. Elle a aussi une fonction divertissante

La littérature est un art et comme toutes les formesd'art elle occupe une place très importante dans la vie des hommes.
Le poète Rimbaud a même attribué à la littérature le pouvoir de "changer la vie" des hommes, c'est à dire de la transformer mais aussi tout simplement de la faire évoluer.
Mais, les œuvres littéraires ont-elles pour unique but de modifier l’existence, la vie des hommes ? La littérature n’a-t-elle pas d’autresobjectifs ?
Il s’agira d’abord de justifier l’affirmation de Rimbaud en montrant que la littérature peut « changer la vie ».Puis, nous montrerons que la littérature cherche cependant à atteindre d’autres buts.

Tout d’abord comme Rimbaud, il semble évident d’accorder à la littérature le pouvoir de « changé la vie ».En effet, c’est grâce à certaines œuvres littérairesque la société a subi des mutations et des améliorations. Ce sont tout particulièrement « les œuvres engagées » qui sont à l’origine de ces changements. Leurs auteurs en les publiant, désiraient en effet, qu’elles aient des répercussions : qu’il s’agisse de conséquences sociales ou politiques. Les écrivains des Lumières notamment, ont défendu des valeurs telles que la tolérance, le progrès, car,selon eux, ce sont des valeurs qui apporteraient le bonheur à leur société. Ils ont luttés pour poser les fondements du droit naturel, et leur combat a véritablement « changé la vie » des membres de la société car ce sont bien leurs œuvres qui ont préparé la Révolution Française de 1789 et la mise au point de la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen la même année. D’autres auteurs ontquant à eux contribué à améliorer les conditions de vie, sociales de certains membres de la société. C’est le cas de Zola, qui dans son roman Germinal (écrit en 1884) a cherché à améliorer les conditions de vie de la classe ouvrière. En effet dans cette œuvre qui appartient à la série des Rougon-Macquart, Zola nous dépeint la vie des ouvriers d’un bassin houiller du Nord de la France, et soulève ainsides problèmes sociaux : ceux des ouvriers appauvris par les bas salaires, victimes du chômage, des maladies professionnelles…Zola a certainement voulu amener les ouvriers à lutter et à s’organiser pour faire « changer leur vie , et c’est précisément durant cette période que les premiers syndicats ouvriers ont commencé à apparaître.
Par ailleurs, la littérature changeégalement la vie de manière singulière puisqu’elle a également des répercussions sur l’individu lui-même. Elle permet ainsi de faire évoluer la vie de l’individu en participant à sa formation intellectuelle, à son enrichissement. Elle permet notamment de l’éduquer, de l’instruire. En écrivant un récit certains auteurs chercheront donc à apporter un enseignement à leur lecteur, en plus de l’aspect fictifde leur œuvre. Les romans historiques, par exemple, permettent aux auteurs d’apporter derrière la simple fiction, de véritables informations historiques. Le lecteur découvrira ainsi d’autres cultures, d’autres modes de vie. De la même manière les Fables de La Fontaine permettent d’apporter des préceptes aux lecteurs, généralement au travers de morales. Ainsi, dans la fable de La Fontaine...
tracking img