Woody allen

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3378 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Woody Allen, de son vrai nom Allen Stewart Königsberg, est un réalisateur, scénariste et acteur américain, né le 1er décembre 1935 à Brooklyn. Il a obtenu de nombreuses récompenses cinématographiques, dont trois Oscars (deux pour Annie Hall en 1978 et un pour Hannah et ses sœurs en 1987) auxquels viennent s'ajouter 18 autres nominations. Il est également écrivain (pièces de théâtre et nouvelles)et clarinettiste de jazz.
Woody Allen est l'un des cinéastes américains les plus connus et les plus prolifiques de ces quarante dernières années ; certains ajoutent qu'il est aussi l'un des plus européens. Les comédies de mœurs, souvent sur fond psychanalytique, sont incontestablement son domaine favori bien qu'il s'essaye parfois à d'autres genres. Il se met lui-même en scène comme acteur dansun grand nombre de ses films, incarnant souvent un personnage proche de lui-même, caricature de l'intellectuel juif new-yorkais en proie à des affres tragi-comiques. Réalisateur prolifique, il n'a cessé de tourner depuis le début des années 1970 où sa popularité a explosé, réalisant pratiquement un film par an, ce qui est un record ssu d'une famille juive d'immigrants d’origine russo-autrichienneparlant l'allemand1, Allen Stewart Königsberg voit le jour à New York le 1er décembre 1935. C’est plus précisément à Midwood (Brooklyn) qu’il passe son enfance aux côtés de son père (Martin Königsberg), sa mère (Netty Cherrie) et sa jeune sœur (Letty), tous natifs de New York. Ses oncles et tantes étaient aussi très souvent chez eux.
Son éducation débute à l’école judaïque où il restera pendanthuit ans avant de rejoindre l’école publique. Finalement, il fréquentera la Midwood High School. À cette époque, Allen vit en partie sur l’avenue K et est surnommé « Red » en raison de la couleur rousse de ses cheveux (« roux » se dit « red » en anglais). Déjà, il impressionne les autres étudiants par son extraordinaire habileté aux cartes et ses tours de magie. En 1952, il écrit des gags pour unjournal.
Il commence à gagner sa vie en écrivant des gags pour l’agent David O. Alber qui les revend à différents chroniqueurs. Ainsi, la première de ses blagues à avoir été publiée serait « I am two with Nature ». À l’âge de 16 ans, il se met à écrire pour des stars telles que Sid Caesar. Il décide alors d’endosser le pseudonyme de Woody Allen.
Woody rejoint ensuite l’université de New York où ilest censé étudier la communication et le cinéma. Toutefois, son absence de résultat et son manque d’intérêt pour les études (« Je m’intéressais pas à l’université, tout ce que je voulais c’était écrire. » Harry dans tous ses états), lui font rapidement abandonner son cursus. Plus tard, il fréquentera encore brièvement le City College de New York.
Du scénariste au comédien[modifier]
À 19 ans, ilest auteur pour d’importantes émissions de télévision telles que The Ed Sullivan Show, The Tonight Show, Caesar’s hour… Ce dernier show occasionnera par ailleurs le début de sa collaboration avec Danny Simon. Celui-ci l’aidera à structurer son style et Allen dira à son sujet « J’ai depuis appris une ou deux choses par moi-même et modifié certaines choses qu’il m’a apprises mais tout ce que j’aiappris de l’écriture de comédie, je l’ai appris, sans équivoque, de lui. »2.
Il devient ensuite gagman pour des comiques comme Bob Hope ou Buddy Hackett et ensuite rédacteur du show télévisé de Gary Moore (1957). Naturellement doué pour la comédie, en 1960, il entame une nouvelle carrière dans le stand-up (les albums Standup Comic et Nightclub Years 1964-1968 contiennent quelques uns de sessketches dont la fantaisiste histoire de l’élan qu’il emmène à un bal costumé après l’avoir percuté avec sa voiture). Parallèlement à cela, il contribue à la revue From A to Z de Broadway et commence à écrire pour le très populaire show télé Candid Camera, apparaissant même dans quelques épisodes. En outre, il rédige des nouvelles publiées dans certains magazines dont le très fameux The New Yorker....
tracking img