Xxxxx

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 31 (7732 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
Lorsque nous mangeons des aliments, nous les mettons dans notre BOUCHE et nous les déchiquetons en les mastiquant à l'aide de nos dents. Nos GLANDES SALIVAIRES produisent alors un liquide, la SALIVE, qui vient se mélanger à nos aliments. Elle débute la digestion et facilite le passage de la nourriture dans l'oesophage vers l'estomac en enduisant celle-ci d'un lubrifiant (sorted'huile). Ensuite, la nourriture descend le long de l'OESOPHAGE. Ce dernier est composé d'anneaux qui se contractent et qui font descendre la nourriture vers l'ESTOMAC. Arrivée dans l'ESTOMAC, la nourriture est aussitôt malaxée, pétrie (comme dans une lessiveuse ou un séchoir).
D'autres agents interviennent dans la transformation de la nourriture : les SUCS GASTRIQUES qui ont pour mission dedégrader la nourriture pour la réduire en une sorte de bouillie que l'on nomme CHYME GASTRIQUE. Une fois la bouillie prête, l'estomac en libère une petite quantité pour un long voyage à travers les INTESTINS. Première étape, l'INTESTIN GRÊLE. C'est à cet endroit que l'essentiel de la digestion se produit. Les parois de l'intestin sont des membranes (comme des racines qui poussent vers l'intérieur) quivont puiser dans la bouillie l'énergie et les NUTRIMENTS (aliments digérés) dont le corps a besoin pour fonctionner. Ces membranes sont connectées directement au système sanguin, l'énergie passe donc directement dans le sang et se distribue à tous les organes du corps. Ce qui reste de la bouillie poursuit son chemin vers le GROS INTESTIN. Celui-ci aspire les dernières traces liquides contenues dansla bouillie, le restant sera solidifié et entreposé dans le RECTUM. La matière solide (les selles) arrive enfin à destination : l'ANUS qui servira à évacuer les déchets solides restants.
[pic]
Cavité buccale

[pic]

SAS entre l’intérieur et l’extérieur du corps, c’est la porte d’entrée du tube digestif. La bouche sert de lieu de transit à la nourriture qui est préparé (mastication +salivation) en vue de la déglutition. C’est également une caisse de résonnance pour la parole, elle peut servir de relais au nez pour la respiration.

Elle est composée d’un palais dur en haut et d’un entrelacs de muscles appelé planché de la bouche en bas. Des lèvres, des joues, ainsi que des dents viennent la fermer. A l’arrière on trouve le voile du palais et la luette. Elle sert d’écrin à lalangue.

La langue et le gout

[pic] [pic]

Sa base est située dans l’oropharynx (partie moyenne du pharynx), puis elle est composée d’une partie mobile musculaire. Séparée en deux par le V linguinal dont la pointe est en arrière. Le long du V linguinal on observe les saillies des papilles contenant les bourgeons du gout. La langue est rattachée au plancherbuccale par le frein ou filet de la langue. Faites de nombreux muscles, qu’une fine muqueuse enveloppe et qui sont commandés par deux nerfs, les grands hypoglosses situés à droite et à gauche de celle-ci. Elle joue un rôle dans la déglutition en poussant les aliments et les liquides vers l’arrière de la bouche pour qu’ils pénètrent dans le pharynx.

C’est l’organe du gout grâce aux papillesgustatives, qui permettent d’identifier les substances chimique sous forme de solution. En lien avec l’odorat et la vue elle donne une appétence des aliments.

Laila insère le doc hihihi (

A l’intérieur des bourgeons du gout ont trouve des récepteurs gustatifs (cellule sensorielle), les papilles sont définit pour reconnaitre les quatre saveurs fondamentale (sucré, salé, acide, amer). (cf. schéma)[pic] [pic]

Glandes salivaires

Organe constitué d’une multitude de cellule spécialisées dont la fonction est de sécréter la salive et de la libérer dans la cavité buccale (ex : glande parotide située derrière les maxillaires et glande sous maxillaires)

[pic]

[pic]

Les informations recueillis par les papilles sont transmissent au cerveau grâce à trois nerfs, le nerf...
tracking img