« Zadig » de voltaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1578 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
- Problématique : Comment démontrer la vanité qu’il y a de juger l’autre sans se juger soi ?

- Support : « Zadig » de Voltaire
Séance 1 - chapitre 2 « le nez »

- Introduction : Voltaire crée le genre du conte philosophique avec la parution de Zadig en 1747, dans lequel il narre les aventures et mésaventures d’un personnage qui est sauvé grâce à sa capacité de raisonnement. Le chapitre IIqui s’intitule « le nez » raconte comment le personnage résout un problème avec sa femme, grâce à sa raison. Nous chercherons à comprendre comment il démontre la vanité qu’il y a de juger l’autre sans se juger soi. En effet, juger l’autre semble facile ; pourtant se juger est plus malaisé et nécessite un raisonnement extérieur.

I ) Juger l’autre est facile

A ) L’indignation vive d’Azora

-Anecdote : un jour

- Style direct : guillemets, tirets, mise en valeur de la colère d’Azora

- Reproches au style narrativisé : pas de détails de ce qu’elle dit

- Intensité de la colère d’Azora dès la 1ère phrase « tout en colère » : « tout » est un adverbe d’intensité qui augmente l’intensité

B ) L’adoption d’un comportement exemplaire en public permet d’avoir une bonne opinion de soi,en comparaison des autres

- 2 types de vocabulaire : mélioratif et négatif :
- mélioratif : consolée, femme estimable, véritablement (permet de mesurer la qualité de l’amour)
- négatif : colère, spectacle, invectives, reproches, ce faste de vertu (car trop de vertu)

- Gradation : « elle pleura, s’arracha les cheveux, et jura de mourir »
- Ce sont des manifestations physiques, il n’y apas de manifestations morales. On n’est que dans le paraître.
- Cela s’oppose avec la rapidité avec laquelle elle envisage de se remarier, et la rapidité avec laquelle les éléments s’enchaînent.

- Cador propose à Azora de se marier avec lui, elle va s’énerver puis accepter.

C ) Le chagrin vite consolé d’Azora / jugement qu’elle porte à propos de son défunt mari

- Rapidité des événements etdes actions :
- « Le soir, le lendemain, le dernier, le souper ». Il y a une succession de verbes.
- « On se parla avec plus de confidences ». De « il » et « elle » on est passé avec « on ». Il y a une association des 2 personnages.

- Elle se confie à Cador rapidement. On a 2 propositions mises en opposition séparées par un point virgule et la conjonction de coordination « mais » :
- «Azora fit l’éloge du défunt ; mais elle avoua qu’il avait des défauts dont Cador était exempt ».

- On le nomme « Zadig », puis ensuite elle le nomme « le défunt, il… ». Il appartient déjà au passé.

- Retournement de situation car elle change d’idée encore plus rapidement que la veuve du début.

II ) Pourtant se juger soi est difficile et doit faire appel au raisonnement extérieur

A ) Lamise en place du stratagème

- Cador : nom prédestiné qui signifie « tout puissant » en arabe. Azora trouve que c’est quelqu’un d’honnête et méritant, Zadig est obligé de lui faire un présent considérable. Il participe au stratagème car les domestiques sont en pleurs. Il n’y a aucune raison qu’Azora se méfie (toutes les traditions sont respectées).

B ) Comment la femme se fait persuader ?

-L’argument financier la décide. Mot « bon, bonheur, confiance… », il insiste sur l’argent qui va procurer son bonheur. La souffrance de Cador la décide, à l’annonce, Azora passe par différents sentiments « regrets, compassion, s’inquiète… ». Elle a plus de compassion pour Cador que pour son mari Zadig qui est décédé.

- Le nez d’un mort n’est pas un remède et elle se pose aucune question, elle nevoit pas le piège (elle est doublement stupide). Elle n’a finalement aucun respect pour Zadig.

- « Extrême mérite », c’est pourquoi elle accepte. Elle n’arrive pas à bien juger les gens, elle croit Cador le plus honnête du monde alors qu’il se moque d’elle. Elle utilise un argument religieux pour se justifier ; Il y a une opposition de l’âme et du corps qui permet cet acte de mutilation...
tracking img