Zadig

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2918 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Zadig ou la Destinée

Voltaire

1ereES1
Sommaire :

A Présentation générale de l’œuvre et de son auteur
I- Biographie de Voltaire page 3
II- Contexte d’écriture et de publication page 4
III- Un conte oriental page 4
IV- Une œuvre des lumières page 5

B) Les grands thèmes philosophiques
V- Le personnage de Zadig page 6
VI- Le regard sur les femmes page 7
VII- La vision de l’amourpage 7
VIII- La recherche du bonheur page 8
IX- Le destin page 8

C) Critique des institutions
X- Critique du pouvoir politique et de la cour page 9
XI- Critique de la justice page 10
XII- Critique des religions page 10
XIII- Le registre satirique page 11

A) Présentation générale de l’œuvre et de son auteur

I- Biographie de Voltaire

François Marie Arouet nait à Paris le 21novembre 1694. Fils d’un notaire, il grandit dans une famille bourgeoise mais il refuse ce milieu. Sa mère meurt en 1701 et son père en 1722.

Il poursuit de brillantes études au collège jésuite de Clermont. En 1712, comme le veut la tradition familiale, il entame des études de droit bien que celles-ci ne l’intéressent pas. Il se met à fréquenter la bonne société et les salons littérairespuis les mondains épicuriens. Il se lance alors dans la poésie satirique mais après avoir critiqué Philippe d’Orléans, il se retrouve embastillé en 1717.

C’est en 1918, toujours à la Bastille qu’il prend le pseudonyme de Voltaire (anagramme d’AROVET). Il écrit Œdipe qui connaît un grand succès et affirme ainsi son ambition littéraire.

A la suite d’une querelle, il est exilé enAngleterre. Ce séjour lui permet de découvrir le fonctionnement de la monarchie constitutionnelle et la littérature anglaise.

En 1733, il se lie avec Mme de Chatelet, liaison qui durera seize ans. En 1745, il est nommé « historiographe du roi ». IL est disgracié en 1747 et se réfugie en Pologne. Par la suite, il voyagera en passant par Berlin, Gex ou même par la Prusse.

En 1762, ilse lance dans « l’affaire Calas ». Il meurt le 30 mai 1778, laissant derrière lui de nombreux contes, tragédies et poèmes.

II- Contexte d’écriture et de publication

D’après Longchamp, l’idée de Zadig est venue à Voltaire lors de soirées mondaines.

Après plusieurs années de publications difficiles, Voltaire est apprécié à la cour. En 1745, il est nommé « historiographe du roi »et se place sous la protection de Mme de Pompadour. C’est en 1746 qu’il intègre l’Académie Française. Il fréquente la cour et les salons. Malgré les protections de personnes haut placées, Voltaire est disgracié, après deux années au service du roi. Il s’installe à Lunéville en 1747, auprès du roi Stanislas, le beau père de Louis XV. C’est à cette période que Voltaire rédige Zadig où il met enscène ce qu’il a vu à Versailles.

Zadig est d’abord publié sous le nom de Memnon en 1748. Le livre est bien accueilli, les lecteurs de l’époque apprécient la conception du destin ainsi que l’orientalisme mais le texte est trop décousu. Voltaire corrige, modifie et rajoute des parties pour donner Zadig publié en 1756.

III- Un conte oriental

Zadig est un conte traditionnel. Laphrase d’accroche est typique du conte. : « Du temps de Moabdar, il y avait à Babylone… » (ch.1 ; l.1). Le personnage principal est un « héros », il possède de nombreuses qualités : « beau naturel » (ch.1 ; l.2), « jeune » (ch.1 ; l.1), « généreux » (ch.1 ; l.14). On retrouve comme chez Charles Perrault, la phrase symbolique de la fin « tout est bien qui finit bien » ; sauf que celle-ci est adaptée auregistre du livre et qu’elle est placée dans l’avant avant dernier chapitre : « L’Empire jouit de la paix, de la gloire et de l’abondance ; ce fut le plus beau siècle de la terre : elle était gouvernée par la justice et par l’amour » (ch.19 ; l.99). De plus, le texte comporte de nombreuses allusions au merveilleux comme l’ermite qui se transforme en ange dans le chapitre dix-huit : «  son habit...
tracking img