Zeus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2309 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’enfance
Cette descendance sera considérée comme la branche olympienne par opposition à celle des Titans.

L’avènement
Zeus recevant l'hommage des dieux de l'Olympe . Ses premiers gestes d’adulte seront d’évincer le dieu cruel qui l’a engendré : Cronos, géant monstrueux et primitif comme Ouranos, avide de pouvoir sans partage, le père provoquant des avortements à coups de pied et le filsengloutissant à son repas ses nouveau-nés. Si Ouranos fut neutralisé par son propre fils qui l’émascula au moment d’une étreinte avec Gaïa, Zeus va entreprendre à son tour d’abattre la puissance de Cronos. Courtisant la Titanide Métis, qui devait devenir sa première épouse, il la persuade de faire absorber à son père une boisson émétique. Cronos va ainsi rejeter tous les enfants engloutis[6]. Zeusretrouve ses sœurs : Hestia, leur aînée, qui restera vierge, Déméter et Héra qui seront ses épouses successives ; et ses deux frères aînés formant avec lui une sorte de « Trinité » : Poséidon et Hadès qui se partageront, après leur cadet qui a pris le Ciel, le reste du monde : le premier, la Mer, le second, la Terre.
C’est avec l’aide de ses frères, des enfants de la déesse Styx, son alliée desEnfers, de certains fils de Gaïa délivrés pour l’occasion du Tartare: les trois Géants, les Cyclopes : Argès, l’Éclair, Brontès, le Tonnerre, et Stéropès, la Foudre, tous trois forgerons des armes jupitériennes ; trois des Géants, nés du « sang » de l’émasculation de leur père Ouranos : Briarée et ses deux frères Cottos et Gyès ; appelés les Hécatonchires, « géants aux-cent-bras »[7], ceux-là mêmesqui, après la victoire de Zeus, retiendront éternellement les Titans derrière les portes de bronze dans les ténèbres insondables au-dessous de l’Hadès[8]. Toutes les Titanides et certains Titans, dont Japet et Océan, qui sera le géniteur de tous les dieux et déesses aquatiques, resteront en retrait de cette guerre qui durera 10 années.

La Théomachie olympienne
La Gigantomachie
Gaïa, aprèsavoir ruminé sa haine, avait incité à la guerre ses enfants, les Géants (Gigantès ou Gegeneïs, nés de la Terre) pour détrôner Zeus et délivrer les Titans du Tartare. Ces monstres étaient à la fois immunisés contre les coups des divinités et immortels sur leur terre natale[9]. Zeus dut engendrer avec Alcmène, sa dernière maîtresse mortelle connue, un héros à la force sans égale : Héraclès dont lesflèches, empoisonnées au sang funeste de l’Hydre de Lerne, feront merveille.
Les frères Otos et Éphialtès, Géants facétieux, entreprirent d’atteindre le ciel et d’y menacer les dieux. Ils empileront sur l’Olympe les montagnes Pélion et Ossa mais seront détournés de leur intention par leur père Poséidon avant que ne les frappe la foudre de Zeus. Dans une autre version, ils sont rapidement vaincus etenfermés dans le Tartare par Apollon, sa sœur Artémis et leur père Zeus.
Le complot d’Héra
Aidée d’Apollon et d’Athéna, elle réussit à enchaîner Zeus mais Briarée alerté par Thétis vint délivrer le dieu. Cet épisode est raconté par Homère dans l’Iliade [I, 396] mais il rend compte d’un événement isolé et difficile à situer dans l’ensemble. Pourtant, il commence à éclairer la situation paradoxaled’un Zeus maître de l’harmonie du monde mais aussi, en vertu des lois qu’il se doit d’imposer, d’un tyran implacable. L’opposition qui lui sera faite, loin de le détrôner, fera quelques brèches dans son invulnérabilité et contribuera fortement à recentrer la mythologie sur l’Humanité, nouveaux théâtre et centre d’intérêt des actions divines.
Le rival Prométhée
On fera épouser à Épiméthée, frèrede Prométhée, la belle Pandore créée par Zeus, symbole (non sans quelque misogynie) de la légèreté humaine qui ne voit que l’immédiat. Pandore, dont le nom signifie ironiquement « tous les dons » (alors qu’elle va transmettre à sa race tous les maux) est d’abord une création vengeresse de Zeus, mécontent du résultat précédemment obtenu et, depuis le début, réticent à la création personnelle de...
tracking img