Zidane

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4144 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
NABIL Issu d'une famille algérienne kabyle, il grandit à Marseille dans la cité de « La Castellane  Il possède la double nationalité française (droit du sol) et algérienne (droit du sang, ses parents étant tous deux algériens)[5]
HUGO Zinedine Zidane naît le 23 juin 1972 à Marseille et grandit dans le quartier de la CastellaneNABIL Zinedine Zidane signe sa première licence en 1982 dans un club proche de son quartier d’origine : l'US Saint-Henri[8] puis passe au SO Septèmes-les-Vallons[9], avec lequel il joue dans la catégorie poussins jusqu’à l'âge de quatorze ans. En 1986, il est sélectionné en cadet première année pour le championnat de Ligue. Recruté par l’AS Cannesil intègre en 1987, à l’âge de quinze ans, le centre de formation cannois sous les ordres de Guy Lacombe[11]. Il est placé au sein d'une famille d'accueil, les Elineau[12]. À 16 ans, Jean Fernandez l'intègre à l'effectif professionnel.
NABIL Il débute en Première division le 20 mai 1989, contre le FC Nantes, équipede Marcel Desailly et Didier Deschamps à l'époque, à la Beaujoire. Il n’a pas encore 17 ans. Le 8 février 1991, il marque son premier but en Première division, toujours contre le FC Nantes et reçoit une Peugeot 205 rouge comme lui a promis le président du club, Alain Pedretti, s'il marque un but. Le club se qualifie pour la Coupe UEFA et Zidane découvre l'Europe. L'année suivante, le club estéliminé de la Coupe UEFA et descend en D2. Zidane rejoint alors Bordeaux à l'été 1992.
HUGO En 1992, Zidane est recruté par Rolland Courbis et Alain Afflelou, alors président de Bordeaux. Zidane et deux joueurs de Cannes ont ainsi été échangés contre un joueur de Bordeaux. Au sein de son nouveau club, il sympathise avec deux autres futurs internationaux français, Christophe Dugarry et BixenteLizarazu, avec lesquels il forme le « triangle bordelais », ces trois joueurs démontrant une capacité à se trouver les yeux fermés sur le terrain, à Bordeaux comme en équipe de France.
Zidane marque dix buts pour sa première saison, puis six les trois saisons suivantes. Il dispute également la finale de la Coupe UEFA en 1996 contre le Bayern Munich dans lequel évolue Jean-Pierre Papin (perdue 0-2 ;1-3) après avoir éliminé le Milan AC de Savicevic en quart, notamment grâce à un 3-0 mémorable au match retour au Parc Lescure (0-2 au match aller).
Avant cela, il inscrit un but d'anthologie de quarante mètres contre le Betis Seville, en huitièmes de finale de la Coupe UEFA. Contre le Slavia Prague en demi-finale, il exécute ses premières roulettes et l’Europe découvre alors un artiste du ballonrond. Bordeaux va jusqu’en finale mais ne peut rivaliser avec le Bayern Munich sans Zidane, suspendu à l’aller.
Le 17 août 1994 à Bordeaux, il est pour la première fois sélectionné en équipe de France, contre la République tchèque, sur la pelouse de son club au Parc Lescure. Il entre en jeu à la 63e minute avec le numéro 14, en remplacement de Corentin Martins. La France est alors menée 2-0 maisZidane marque deux buts en deux minutes permettant aux Bleus d'obtenir le match nul. Il lui faut néanmoins encore attendre près d’une année pour devenir un titulaire à part entière au sein de l’équipe de France, et ce n’est qu’en 1995, au cours des éliminatoires pour l’Euro 1996, que le sélectionneur national Aimé Jacquet fait de Zidane son meneur de jeu titulaire.
En 1996, après la finale de Coupede l’UEFA perdue avec les Girondins de Bordeaux, Zidane franchit un nouveau palier et signe à la Juventus de Turin — club dans lequel a notamment évolué Michel Platini au début des années 1980 — pour la somme de 35 millions de francs. Il rejoint ainsi Didier Deschamps sous les ordres de Marcello Lippi. Entre-temps, diminué par une saison éprouvante avec Bordeaux et par un accident de voiture...
tracking img