Zilli

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2534 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Zilli, c’est l’histoire d’une rencontre entre son fondateur Alain Schimel et un tailleur italien, Monsieur Zilli qui a donné le nom à la maison. Le tailleur aux doigts d’or travaille les cuirs et toutes les peaux, un travail qui est depuis toujours le cœur de métier de la marque.
L’entreprise familiale a été fondée et créée il y a 40 ans, à Lyon, avec l’idée de faire du vêtement sportswear, etnotamment du blouson pour les aviateurs ou les motards, un vêtement de luxe. «Zilli est le précurseur du sportswear chic», rappelle Alexandra Schimel-Fila, fille du fondateur et directrice de la communication de la marque.
1991, Moscou
En 1991, juste après la chute du mur de Berlin, Alain Schimel a la bonne idée de s’installer à Moscou, à l’hôtel National.
Une implantation qui lancevéritablement la marque Zilli auprès d’un certain public russe, qui détient un fort pouvoir d’achat et le goût pour le vêtement de luxe.
«Le succès fut immédiat, sans doute parce que nous étions les premiers créateurs de vêtements à venir dans ce pays, et que nous représentions une marque française. Il n’ y avait pas de stratégie, ni de plan d’attaque sur la Russie», rappelle Alexandra Schimel-Fila.Aujourd’hui, Zilli affiche un chiffre d’affaires de plus de 60 millions d’euros réalisé à 52% dans les pays de l’ex-CEI.
L’Europe, dont fait partie la Russie et les pays de langues russes, représente 60% de parts de marché pour la marque.
L’homme russe qui a les moyens aime s’habiller
A Moscou, la marque est un emblème de luxe. Probablement parce que les produitshauts de gamme, «correspondaient à lamentalité des hommes russes qui avait de l’argent» à la sortie du soviétisme. La marque s’adresse à cette tranche de la population, qui selon Alexandra Schimel-Fila, «ose dépenser sans aucun complexe pour les vêtements et comprend le plaisir de s’habiller.»
La rareté des matières utilisées joue un rôle essentiel puisqu’elles positionnent levêtement en produit très haut de gamme.
«Les plus beaux dumonde (les blousons) en peau de vison, de cerf, d’astrakan, de zibeline, de chenille processionnaire, de zébu, en pot de beaujolais, en peau de grenouille, de testicule, de moine tibétain, de hareng, d’autruche, de vache, de contractuel, de pêche et de limace rouge. Une féerie», énumère Frédéric Dard dans San Antonio, Le Cri du Morpion, en évoquant à sa façon la diversité et la rareté des peauxutilisées par la marque de son ami Alain Schimel.
Une marque internationale
Aucune création spéciale n’est réalisée pour la Russie. La force de Zilli est justement de ne pas faire de collection par pays mais, comme l’a toujours voulu le fondateur, d’avoir une collection qui se vend autant au Japon qu’aux Etats-Unis ou en France.
Toute la production est fabriquée en France et en Italie, avec ladifficulté pour la marque, rodée depuis 20 ans aux procédures russes, de payer des taxes d’importations élevées.
A 40 ans, l’entreprise 100% familiale continue son développement russe et travaille à la création d’une boutique en nom propre. Aujourd’hui, la marque Zilli ne dispose que d’espaces multimarques, «et même si nos points de ventes sont nombreux, nous souhaitons changer notre système dedistribution pour ouvrir une boutique avec notre enseigne», révèle Alexandra Schimel-Fila.
La marque lyonnaise recrute du personnel très qualifié. Dans le cadre de la Semaine pour l’emploi, la maison nous a ouvert son atelier.
| |  0 |
Un marteau assouplit du cuir, des machines à coudre ronronnent. Dans l’atelier de Zilli, à Vaise (IXe), une vingtaine de couturières s’affairent. Ici sontproduits les manteaux, les blousons, de la marque de luxe pour homme dans des matières incomparables : croco, pécari, autruche...
Chin, 34 ans, qui a fait ses gammes chez Max Chaoul, autre nom du luxe lyonnais, assure les finitions d’un blouson en agneau. Son prix ? Il avoisine les 9 000 euros ! Tout est fait main. “Il n’y a pas de travail à la chaîne, chaque couturière réalise l’ensemble d’un...
tracking img