Zjfsvfjhsvgj

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1373 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Texte reproduit avec l'aimable autorisation de Sophie Martel étudiante au cégep de Drummondville.
© Sophie Martel, 2007

Période caractérisée par les nombreux changements apportés à la société française, la deuxième moitié du XIXe siècle fut bouleversée, entre autres, par l’avènement du Second Empire. En effet, ce régime favorisera une véritable révolution industrielle au cœur de la Francegrâce à la mécanisation. De toute évidence, le progrès industriel devait avoir des répercussions notables sur l’ensemble du pays. L’appât du gain faisant son œuvre, la société française se métamorphose en société de consommation à l’image de la société moderne. Avec la naissance de cette nouvelle ère arriva le courant réaliste, qui avait notamment pour but de critiquer les mœurs. Dans maintes œuvresréalistes ou naturalistes, on peut constater que les motivations des personnages ne sont pas des plus honorables ni des plus altruistes. Ainsi, dans le roman Thérèse Raquin, écrit par Émile Zola, les personnages agissent selon les théories associées au courant que privilégiait l’auteur. Thérèse Raquin, par exemple, agit conformément aux mœurs que dépeint habituellement le courant et Laurent, sonamant, fait de même.

Le personnage principal du roman agit, en effet, selon les théories que préconise le réalisme. Dans ce courant littéraire, l’égoïsme est le moteur premier de la plupart des personnages. Il est aisé de remarquer que, lorsque Thérèse souhaite se marier avec Laurent, ses motivation ne tiennent compte que d’elle-même : « Thérèse désirait uniquement se marier parce qu’elle avaitpeur et que son organisme réclamait les caresses violentes de Laurent. Elle était en proie à une crise nerveuse qui la rendait comme folle. À vrai dire, elle ne raisonnait guère, elle se jetait dans la passion, l’esprit détraqué par les romans qu’elle venait de lire » (XVIII, p. 163). Dans cet extrait, il est clair que Thérèse est déterminée à se marier simplement pour retrouver une existence pluscalme. Continuellement hantée par le fantôme de son défunt mari, elle est plongée dans la peur et l’angoisse toutes les nuits. À la recherche d’un moyen pour faire cesser ses hallucinations et se sentir en sécurité, elle croit qu’épouser Laurent constitue l’unique solution pour avoir enfin l’esprit tranquille. Par conséquent, elle agit en ne pensant qu’à elle-même. Elle veut d’abord et avant toutrétablir son bien-être. La présence de ce trait de caractère s’explique par le courant auquel appartient le roman. Comme l’égoïsme était un défaut fort commun de la société française du XIXe siècle, les auteurs réalistes souhaitaient critiquer ce vice en l’intégrant à leurs histoires. Inspirés par le contexte social, ils présentent donc souvent des personnages égocentriques.

De plus, le réalismecritiquait souvent la prévalence de l’hypocrisie dans les relations. Thérèse, par exemple, fait preuve d’hypocrisie lorsqu’elle joue la comédie pour arriver à se marier avec Laurent sans éveiller le moindre soupçon : « Thérèse avait pris une attitude morne et désespérée, qui, au bout de quelques jours, inquiéta Mme Raquin. La vieille mercière voulut savoir ce qui attristait ainsi sa nièce. Alors,la jeune femme joua son rôle de veuve inconsolée avec une habileté exquise; elle parla d’ennui, d’affaissement, de douleurs nerveuses, vaguement, sans rien préciser. » (XIX, p. 167). Dans ce passage, pour arriver à ses fins, Thérèse fait appel à ses talents de comédienne – que son enfance malheureuse a développés. Effectivement, pour mieux convaincre son entourage de la nécessité d’une union avecLaurent, elle leur ment pour les manipuler et ainsi leur faire croire que l’idée de la marier à Laurent vient d’eux. Cette hypocrisie n’est pas nouvelle dans la personnalité de Thérèse Raquin. En effet, toute son éducation lui a appris les bénéfices de la tromperie. Son côté malhonnête s’était déjà manifesté dans les premiers chapitres du roman, notamment par l’adultère et par l’assassinat de...
tracking img