Zola

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1201 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chap. V, la Curée de Zola

La Curée est le second roman de la série des Rougon-Macquart, cycle de 20 romans que Zola a conçu en pensant à la Comédie humaine de Balzac. Dans ce cycle Zola veut faire œuvre d’historien puisque le sous-titre est « histoire naturelle et sociale d’une famille sous le Second Empire ». Dans la Curée le romancier met en scène Renée personnage féminin fragile qui s’estmariée sans véritable amour avec Saccard. Dans ce chapitre V, Renée et Maxime amants incestueux assistent par hasard à une représentation de Phèdre, tragédie de Racine. Lecture et Problématique.

I. La représentation

a) un encrage réaliste
Zola justifie cette épisode en quelques mots : « un soir, ils allèrent ensemble au théâtre Italien ». Comme ils ont l’habitude de le faire, Maxime etRenée se rendent tous les deux puisque Saccard préfère se consacrer à ses activités financières. Le lieu est donc défini puisque c’est le théâtre Italien qui est une référence identifiable pour le lecteur d’un roman réaliste. L’encrage réaliste est également donné par la référence à l’actrice Italienne qui joue Phèdre. En effet, celle-ci appelé Adélaïde Ristori qui est une tragédienne célèbre qui joueplusieurs fois des tragédies de Racine. Il est donc tout a fait vraisemblable que Maxime et Renée l’est vu jouer à ce moment puisque l’action du roman est censée se passer dans les années 1862. D’autres détails viennent précisés la dimension réaliste et justifier le comportement des personnages. Maxime a suivi ces études secondaires au lycée Bonaparte et il a appris comme c’était le cas à l’époquedes passages par cœur de la tragédie. Quand à Renée qui a été élevé chez les religieuses, elle connaît un peu d’italien, la langue de la culture dans les classes supérieures.
b) la construction d’une scène
Zola a construit cet épisode de manière précise en alternant les réactions des personnages et le spectacle lui-même incluant d’ailleurs un bref résumé de la tragédie. Zola cite en effet lespersonnages principaux de la tragédie : Phèdre, Hippolyte, Thésée, Théramène, Oenone. L’auteur analyse les réactions de ces deux personnages qui semblent seul face au personnage sur scène. En effet, le public semble absent de ce théâtre puisque à aucun moment il ne se manifeste. Zola ne s’intéresse qu’à ces deux personnages en négligeant les réactions d’un public pourtant présent. La dernièrephrase du passage souligne la volonté réaliste de l’auteur en soulignant un détail vestimentaire : « Maxime noue sous le menton de Renée sa sortie de théâtre » mais cette phrase insiste également sur le rapport direct qui s’est créé entre Renée et la tragédienne « elle entendait encore gronder derrière elle cette rude voie de la Ristorie à laquelle répondait le murmure complaisant d’Oenone ».

II.Une mise en abyme

a) tragédie de Phèdre
Renée et Maxime assistent donc à la représentation de la tragédie de Racine et Renée vient d’entendre le récit de Théramène, récit qui relate la mort d’Hippolyte. Mais au lieu d’écouter attentivement, Renée est songeuse. Elle s’imagine avec Maxime dans la serre. Son désir le plus profond est de vivre cette passion ambiguë le plus intensémentpossible. Elle imagine même que son mari la surprend dans les bras de son amant « elle était dans la serre, sous les feuillages ardents et elle rêvait que son mari entrait, la surprenant au bras de son fils ». Renée désire s’identifier au personnage tragique ce qui explique qu’elle cherche à être surprise. En effet, c’est le regard de l’autre, son mari qui va définir la liaison incestueuse. Seul Saccardpère de Maxime et mari de Renée peu comprendre la relation incestueuse de ce couple. La tragédie de Phèdre illustre celle de Renée mais suggère également une fin cruelle pour l’héroïne.
b) tragédie de Renée
Si la relation avec Maxime qui a une place importante dans la vie de Renée c’est que celle-ci est fatiguée de l’existence. Rien ne semble plus l’intéressée depuis le début du roman elle...
tracking img