Zola

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6574 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La ferme la ferme la ferme. Je ne veux plus t'entendre me dire ces choses la. Je t'en supplie tais toi, je t'en supplie... Je préfère ne plus jamais te voir, ou ne jamais t'avoir connu, plutôt que de t'entendre me dire ça. Je t'en conjure. Ne me parle plus, évite moi, déteste moi. J'en souffre trop, je craque sa y est mes yeux saigne.Tu ne comprends pas, je me trahis enfin j'en suis désoler.Mais a cause de toi, je ne peux plus rester insensible a tout ça. J'avais tellement besoin de t'aimer. Ne dis plus rien s'il te plais... pitié

Et jusqu'a maintenant tu donnais une illusion parfaite. Comme si tu me poursuivais jusqu'a dans mes reves pour que j'y crois dur comme fer, manque de chance ou destin oblige ? J'y ai cru. Et si je suis tombé dans ton piege je m'étais quand meme fixécertaines limite, en vain l'amour ce n'est meme pas de l'amour si a un moment ou un autres des barrière se place. Et a tour de role je t'ai suivie tu m'a fuis, je t'ai fuis tu m'a suivi. Bonheure-Joie-Extase-Jouissance c'en était trop ou était donc passé cette dure réalité ? Je m'en veux tellement aujourd'hui de m'etre pitoyablement fais avoir par un mec comme toi si tu savais. J'en suis désolé, oui,pardonne moi. A l'époque je n'aurais jamais cru qu'un jour j'aurais pu souhaité avec tant de rage ne jamais t'avoir connu. Si tu savais. Je suis tombé de haut, ça oui de très haut, tout est de ma faute ce n'est donc pas bien grave. Laisse moi te detester en paix.

Je n'aime pas les promesses. Il faudrais se changer les idées une bonne fois pour toute, oui, se serait surement bien. Oublions ce"nous" que nous avions construit avec tant de joie. Non, ce n'est pas douloureux, le plus dur est de savoir que jamais plus je ne te retrouverais, jamais plus tu ne me regarderas avec ces yeux moqueur, charmeurs. Ne parlons plus des souvenirs qui fachent, ne parlons plus tout court, ne m'adresse plus la parole, ne me regardes plus, ne me touche plus. Ne penses plus a moi et a ce moment la facilités'installera, je le sais. Comme si ça pouvais etre facile de t'oublier, toi, et tes maudits souvenirs, ces rires, ces caresses, ces mots... A quoi bon faire les choses a moitié ? Cela se resumerais a de la veritable perversité, je ne suis pas sadique a ce point je te le jure ! Le probleme est bien là : tu m'avais promis, et je deteste oublier les promesses. Peut ètre que je te ment en affirmant ça,cela impliquerais surement le fait que je ne suis pas décidé a t'effacer. Deteste moi en premier, les choses suivront doucement.

Aussi cretain que peut ètre l'homme, nous trouverons toujours le moyen de les suivre. Nous reclamons la simplicité, la paix, l'harmonie, l'amour. Si tout était si facile sans avoir connu ne serait-ce qu'un jour la souffrance, est ce que la "vie" serait plus "vivable" ?Le bonheur n'existerais jamais sans souffrance et je comprend maintenant pourquoi l'on souffre autant que l'on joui du bonheur. Un equivalent contraire est la meilleure des solutions pour acceder au nirvana. Je n'ai surement pas suffisament souffert, pas encore. Je me plain, je me plain encore, je me plain toujours, je me rapelle, je me plain, je tombe, je me plain, je ris .. je me plain ? J'oubliet je me noie pour essayer d'oublier que j'oubli. Suis-je deshormais dans une inpasse ? Je me plain evidamment encore, je devrais m'etouffer pour lui, je me dois de le faire pour espéré le voir revenir. Oublier juste les moments de souffrances qu'il m'a infligé, faire en sorte que tout redevienne comme avant, tenter de lui faire oublier ce que j'ai été, j'ai l'espoir de le voir revenir, souriant,et bras ouverts. J'ai l'espoir encore de pouvoir me rattrappé, je n'ai pas le droit a une deuxieme chances tout le monde le sais, je tente tout simplement de nager à contre courant, si je me noie ne vous en faite pas. Mieux vaudrait pour moi de sauver ce qu'il reste que d'en "profiter" dans la douleur totale. Je ne veux pas vivre ce bonheur avec une autre personne que lui, non, c'est la...
tracking img