« Zone » de guillaume apollinaire.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (837 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Problématique :
Comment le poète parvient-il à concilier tradition et modernité ?

Lectures analytiques :
« Zone » de Guillaume Apollinaire.

Guillaume Apollinaire

Le document que nousallons étudier est le poème « Zone» écrit par Guillaume Apollinaire en 1913.  Apollinaire est un écrivain français du XXe siècle qui incarné l’éprit nouveau. Il a été l’auteur de romans érotiques,d’œuvres libertines, de nouvelles, de poésies et a aussi été l'inventeur du calligramme. C’était un poète avant-gardiste qui s'inspirait de la vie et de la nature pour écrire. « Zone» est le poèmed’ouverture du recueil Alcools. Apollinaire a décidé d’y supprimer toute ponctuation. L’apparence de ce poème est très spéciale : certains vers sont détachés, d’autres regroupés en strophe ; Il n’y a pasvraiment de régularité. Les lois de la versification n’y sont pas respectées et de plus, ces vers riment à peine : ils sont assonancés.Nous allons étudier les 24 premiers vers du poème. Dans un premier temps nous étudierons en quoi cet extrait est innovant,puis dans un second temps nous analyserons comment Apollinaire fait l’éloge du monde et de la modernité.

I) L'innovation poétique :
1.1) Une énonciation originale
→ Les repères sontbrouillés (de temps, de personne), il n’apparaît pas d’ordre logique dans le déroulement du poème.

a) Indice personnel "je" = poète (vers 15 et 23)

b) Indice personnel "tu" : Apollinaire s'adressedirectement à lui à la deuxième personne du singulier (vers 7).

c) Indices temporels : "Ce matin" = permet l’évocation du rythme et du quotidien de la rue industrielle.
* Tous les repères sontbrouillés, d'autant plus que la ponctuation est inexistante → décalage constant, effort de représentation de la part du lecteur. *...
tracking img