Zone

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1739 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ZONE – ALCOOLS.

COMMENTAIRE LITTÉRAIRE – APOLLINAIRE 1912.

Zone est le dernier poème composé par Apollinaire avant la publication du recueil "Alcools". C'est un poème composé en 1912. Pourtant, il est placé en tête du recueil : ceci témoigne de son importance aux yeux du poète .

Si on part de l’étymologie, "zôné" en grec signifie "ceinture". Le sens du titre suggère donc la "compositioncirculaire" du recueil .

Nous étudierons ici les vers 1 à 41 ; le gout du modernisme y est très présent, à travers la vision de la société contemporaine et se mêle à une profonde spiritualité .

PROBLÉMATIQUE : Nous verrons comment Apollinaire met en scène de façon paradoxale le monde de la ville comme à la fois lieu de changement et de permanence .

LECTURE ANALYTIQUE

I : LA VILLE COMMELIEU DU MULTIPLE.

1 : La ville comme motif du modernisme.

2 : la ville sous un jour quotidien.

3 : La revendication d'une esthétique nouvelle.

II : LA VILLE COMME LIEU DU SPIRITUEL.

1 : La coexistence paradoxale : modernisme et religion.

2 : Un lyrisme de l’expérience.

3 : La ville, changeante mais peuplée de symboles.

I – 1 :

Le goût d’Apollinaire pour le vivant quil'entoure se manifeste ici par un sentiment de beau qui naît de la perception du caractère moderne de la ville. Elle est le lieu de la pluralité, du multiple, du changement, du vivant : c'est de la vie quotidienne elle même que peut naître le sentiment du Beau.

Dès le premier vers, le poète exprime clairement une des raisons de son choix esthétique : il se dit las des formes d'art qui luisemblent dépassées (académisme, et même symbolisme et impressionnisme). Dans ses Méditations esthétiques (1913) il affirme aussi " on s'achemine vers un art entièrement nouveau". Ces formes d'art sont le cubisme (Braque, Picasso), le futurisme (Marinetti), le fauvisme (Derain, Vlaminck), en ce début de XXe siècle.

L'architecture en particulier passionne Apollinaire : la simplicité épurée des lignes decertaines constructions industrielles ("les hangars de Port-Aviation" V.6), la ferraille, la tour Eiffel peinte par Chagall et Delaunay ( "Bergère ô tour Eiffel le troupeau des pont bêle ce matin")

Cette tour Eiffel est la bergère debout, forme isolée sur les quais, verticale. Les arches des ponts de la Seine sont eux évoqués sous leur caractère horizontal, tels des moutons car les courbes desponts dessinent comme les dos des moutons réunis en troupeau. Les sirènes des péniches participent de cette image par leur bêlement .

I – 2 :

Plus que la description de la ville, on a ici une vision de la ville selon Apollinaire, basée avant tout sur le ressenti. Apollinaire est un amoureux de Paris, mais aussi de la ville moderne en général. Il va s’intéresser à la rue "industrielle"(V.23), une rue "neuve", plus qu'aux monuments classiques.

C'est une rue "oubliée", animée par des personnages de la vie simple, quotidienne : (V.17/18) "Les directeurs les ouvriers et les belles sténodactylographes / Du lundi au samedi soir quatre fois par jour y passent."

La vie moderne est évoquée aussi par son aspect sonore : 'clairon","gémit","aboie","criaillent'. Ce sont les élémentsconcrets qui assurent le beauté de la rue : "les inscriptions des enseignes et des murailles / Les plaques les avis a la façon des perroquets craillent"... On retrouve l'allusion au développement de la publicité "réclame", qui s’accompagne de recherches esthétiques chez les affichistes (Delaunay, Dufy). C'est une sorte de poétisation de l'urbanisme (V.11/12) : "Tu lis les prospectus les catalogues lesaffiches qui chantent tout haut / Voilà la poésie ce matin..."

La révolution esthétique voulue par Apollinaire est tout entière contenue dans ce vers 23 : "J'aime la grâce de cette rue industrielle". Le rapprochement des mots "grâce" et "industrielle" inscrit le sentiment du Beau dans un cadre nouveau, celui de la vie moderne de tous les jours .

I – 3 :

Cette poétisation de l'urbain...
tracking img