A au pays des merveilles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (449 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Alice est une petite fille qui s’ennuie. Elle est là lasse près de la berge, assise à côté de sa sœur très occupé et rêve. Elle somnole plutôt jusqu’au moment où un lapin blanc très pressé car trèsen retard passe devant elle, la montre à gousset entre les mains et file droit vers un terrier. Alice est bien sûr fort surprise, jamais au paravent elle n’avait vu un lapin aussi bien habillé et parléaussi distinctement. Elle décide donc de le suivre et se retrouve dans son terrier. Un terrier sans fin qui se prolonge par un puis où Alice tombe, tombe, tombe lentement. Au fond de ce puisl’attendra des aventures riches en rebondissement et en enseignements. Des aventures délirantes parmi des personnages imaginaires qui, gouvernés par une reine de cœur coupeuse de tête, délivrent chacun unmessage à l’enfant.

Le livre est conçu comme un assemblage de petits contes, onze au total. Tous ont une morale et peuvent être considérés comme une histoire à part entière. Les réflexions sont toujoursjudicieuse et très bien illustrés. Ainsi, Lewis Carroll fait évoluer Alice, . En effet, chaque personnage qu’ils soient représentés sous les traits d’une carte ou d’un animal représente un adulte ettoutes les réactions qu’ils peuvent avoir, toutes les réflexions qu’ils émettent, tous les discours qu’ils font, sont celles qu’un adulte peut faire à un enfant. Tout est donc hautement imagé sanspour autant être difficile à comprendre. Il faut en effet se souvenir que l’auteur cherchait à s’adresser à des enfants. Et le message est clair et limpide. Non, les enfants n’ont pas toujours tore etleurs remarques sont parfois d’une logique qui dépasse l’adulte déjà sorti du moule que lui a imposé la société.
Le style est quand à lui très imagé. L’imagination dont fait preuve l’auteur pourrestaurer les situations est formidable. On se régale à lire des dialogues souvent absurdes et échevelés .
On reste tout au long de la lecture à l’affût d’un nouveau rebondissement. Ce que je reproche...
tracking img