A chacun son opinion

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2311 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ÉLÉMENTS DE  CORRIGÉ [1]

SUJET : « A CHACUN SON OPINION » : PEUT-ON SE CONTENTER DE CETTE AFFIRMATION ?

Introduction : (entrée en matière : opinion commune, exemple ou mise en situation).  «A chacun son opinion » (ou son point de vue) ; « chacun est libre de penser ce qu'il veut » : cette formule de concorde est souvent invoquée pour « calmer le jeu » ou apaiser les esprits lors d'unediscussion sur un sujet qui fâche. Elle invite chacun au respect de l'autre et de la diversité des convictions (en matière politique, religieuse, sociale...), c'est-à-dire à la tolérance. (citation et explication du sens immédiat du sujet) Cette tolérance peut-elle toutefois s'appliquer à tout et à tous sans aucune limite ? Peut-on se contenter de cette affirmation, si commode pour échapper au débatou à la critique, sans préciser quel type d'opinions elle concerne, ni à quelles conditions elle s'exerce ? (formulation d'un problème) Le droit d'avoir et d'exprimer publiquement son opinion – c'est-à-dire son avis, son point de vue sur quelque chose – ne conduit-il pas à l'incohérence ou à la contradiction lorsqu'il est revendiqué par ceux qui le refusent aux autres, au nom d'une « certitude »qu'ils prétendent détenir, ou lorsque est en jeu la recherche d'une vérité objective ? Bref, doit-on se montrer tolérant envers une idéologie qui prône elle-même ouvertement l'intolérance et la violence ? Et considérer toute opinion comme également digne d'être entendue, laisser dire n’importe quoi, même lorsque cela doit conduire par exemple à entraver l’action de la justice (faux témoignage), àmanipuler l’information politique ou à trahir la vérité historique à des fins douteuses ? (annonce du plan) Après avoir recherché sur quelles valeurs et quels principes peut se fonder la libre expression de la diversité des opinions, nous nous demanderons s’il existe des limites au-delà desquelles cette exigence perd son sens ou sa justification.

1. Justification de l'opinion commune : lerespect des convictions est une dimension du respect d'autrui et de sa liberté (liberté de conscience, de pensée, d'expression, ces trois formes étant indissociables : la liberté de pensée n'a de réalité que si on peut l'exprimer publiquement).
1.1. Un droit fondamental de l'être humain (authentifié dans des déclarations solennelles), expression de son autonomie et de sa liberté de conscience. Nul(dès lors qu'il respecte les lois) ne peut se voir imposer par d'autres les croyances, les valeurs et les convictions qui orientent sa vie.
Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen (1789) : « Art. 10. - Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi. Art. 11. - La libre communication des penséeset des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi ».
Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (1948) : « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion (...). Art. 19. - Tout individu a droit à la libertéd'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions, et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontière, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit ».
1.2. C'est une condition du débat démocratique : la vie politique, c'est la volonté d'une communauté de vivre ensemble dans une « cité » (polis engrec) ; elle repose sur la recherche d'un consensus, c’est-à-dire d'un accord sur des règles, des décisions et des objectifs communs. Celui-ci peut-être soit imposé par le haut (par les puissants, le monarque, le parti unique, le tyran, comme dans les régimes autoritaires), soit dégagé par un choix collectif issu d'un débat auquel chacun peut participer (c'est le rôle des élections libres et...
tracking img