A knowledge creation perspective

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1414 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
NTT DoCoMo’s Launch of I-Mode in the Japanese Mobile Phone Market: A Knowledge Creation Perspective

Le processus de Création de connaissance et le contexte sont interdépendants, mais les chercheurs ignorent souvent le contexte qui les séparent. Ce document s’appuie sur la théorie de connaissance organisationnelle et le processus contextuel. Le phénomène est démontré par une description de cas« innovation i-mode d’internet mobile à NTT DOCOMO  ». NTT DOCOMO est une entreprise de téléphonie Japonaise. Ce cas explique comment les trois éléments clés ont créé et organisé un système qui a conduit au lancement du i-mode de l’internet mobile.

Deux motivations donnent lieu à cette étude. Premièrement, le processus n’est pas compréhensible si le contexte est séparé. Deuxièmement la théoriede création du savoir fournit une alternative holistique pour les théories dominantes : le développement de nouveaux produits (NPD) et de la littérature d'innovation.

Il faut tout d’abord connaître le cadre conceptuel de cette étude. La théorie de Création de connaissance comprends 3 parties : contexte(ba), SECI(le modèle de processus en quatre phases) et dirigeants. Cette théorie fournit uncadre complet d’innovation et de processus de Création du savoir.

BA est un concept difficile, il peut être défini comme contexte de mise en commun dans lequel des connaissances sont partagées, créées et utilisées en interaction. BA est l’endroit où la connaissance est créée. Il est nécessaire d’étudier non seulement la structure d’entreprise mais également les connaissances créées dans le BA etles relations présentes.

Le modèle SECI de Nonaka et Takeuchi nous permet de comprendre les mécanismes d'obtention d'informations dans les entreprises.

Les modèle de conversion de l’information sont au nombre de quatre.
La Socialisation, le processus de partage d’expériences. La connaissance se transmet par l’observation et l’imitation.
l'Externalisation, qui permet d'associer lessavoirs tacites afin de pouvoir les expliciter. Elle requiert un effort de structuration des idées pour la rendre compréhensible aux autres.
La Combinaison, qui permet d'augmenter ses connaissances explicites en puisant dans les connaissances de différents interlocuteurs. Elle implique que différents individus entrent en contact pour échanger des savoirs.
L'intériorisation :L’intériorisation des connaissances est l’aboutissement des processus précédents. En effet, elle mène du savoir explicite au savoir tacite, et donc aux savoirs-faire.

Les dirigeants relient le contexte et le processus de SECI. Ils contrôlent des processus de Création de connaissances en créant des visions. Les employés coopèrent dans la réalisation de l’objectif de l’organisation. Les cadres intermédiairesintériorisent les visions en interagissant avec les cadres supérieurs, et en jouant des rôles d'instructeur, entraîneur, mentor, et coordonnateur chargé de faciliter la création de connaissances.

Cette recherche vise à examiner l'influence du contexte sur l'innovation et le processus de Création de connaissance. La méthode d’étude de cas est employé pour comprendre de manière approfondie. Lesdonnées sont basées sur les recommandations méthodologiques. Les données principales proviennent de 47 entretiens face-à-face.

DoCoMo :
Docomo est au début des années 2000 le plus grand opérateur téléphonique japonais et mondial. Sa croissance est expliquée par la dérégulation dans les année 94 qui a rendu le marché de la téléphonie extrêmement prospère. Il y a ensuite eu une saturation dumarché avec l'arrivée de nouveaux opérateurs. Docomo s'est alors démarqué grâce au talent de ses managers, à leur imagination, en innovant et en faisant de ses téléphones de véritable relais d'information (grâce à internet), ce qui créa de nouveaux marchés. Pour cela, Docomo créa l'i-mode (ensemble de services et de protocoles permettant de connecter des téléphones portables à Internet).

Le...
tracking img