A la fontaine bellerie de ronsard

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (348 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1 Les marques et les procédés du discours laudatif dans "A la fontaine Bellerie" sont les mots ou figures de style employé par l'auteur. En effet il la qualifie de "fontaire chérie" et denymphe". Il est question ici d'une personne. Il y a répétition des sons "se", "ui" et "de" dans la derniere strophe. Il s'agit d'une assonance.

Dans " je veux mourrir pour tes beautés,maitresse" Ronsard utilise différent procédé. Tout d'abord le titre. En effet la beauté de cette dame était tel qu'on pourait mourir pour elle. Cela participe au discours l'audatif. Ensuite Ronssard utiliseplusieurs mots et expressions mélioratif tel que "bel oeil" vers 2, "je veux mourrir pour cette blonde tresse" vers 5

ENfin dans "l'hymne à la mort" Ronssard utilise plusieurs procédépour renforcé le caractère élogieu de son poeme. Il utilise des superboles tel que grande, admirable. Il emploie aussi la personnification quand il qualifie la mort de deesse vers 21, il qualifie cettederniere d'heureuse et qualifiable mort vers 19
CONCLUSION: Ronssard utilise toutes ces marques de procédé et figu
re de style afin de renforcer le caractère laudatif de ces poemes
et pourcommencer c tu reprends juste la question enfete

2- Dans la "fontaine bellerie" Ronssard personnifie cette fontaine, il parle d'elle comme une nymphe protectrice et bienveillé, cette fontaine estun havre de paix

Dans "je veux mourrir..." Ronssard nous fait une description physique de cette femme en utilisant des mots et expressions mélioratif.

Dans "hymne à la mort"le poete est très élogieu envers la mort. Il souligne la puissance et son pouvoir sur le monde et explique que sans elle le monde ne pourrait pas tourner. Il en fait une éloge et fait son poeme enpriant, presque en suppliant la mort d'etre clémente avec lui en l'emportant le plus rapidement possible et avec le moins de souffrace le jour venu.

CONCLUSION: La facon dont son...
tracking img