A la nitescence du clair de lune

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (653 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La démo Promo enregistrée cette même année était très prometteuse (cf : la chronique). Le concept de Nazgûl, unique membre brillant par son talent polyvalent, est encore plus abouti sur A laNitescence du Clair de Lune.

Tout d'abord le support cd a été remplacé par le support cassette, original puisqu'il remonte aux années 1960. Dans le black metal, elle illustre le peu de moyens, une musiquedifficile d'accès, typée "underground". Ensuite, la pochette aux teintes antinomiques, représente une silhouette pendue, tout en noir avec à l'arrière plan, des arbres blancs, sans doute éclairés parla lueur de la lune, c'est du moins ce que peu suggérer le titre de la démo. La pochette est en corrélation avec le titre de la démo, au même titre que la musique.
En effet, on retrouve des morceauxqui s'ancrent dans une veine pagan/folk mélodique, non sans rappeler L'enterrement Prématuré sur la démo précédente. La voix de Nazgûl reste dépressive, légèrement en retrait et souvent complètementsaturée, accotée par une rythmique lourde et inquiétante qui s'accouple à des mélodies fouillées (A la Nitescence du Clair de Lune). Ce côté majestueux est renforcé par le contraste voixdépressive/mélodies pagan que l'on retrouve aussi sous forme de claviers sur Un Long Chemin Sans Retour A Travers l'impénétrable Noirceur de la Forêt. La richesse de ce morceau repose sur ses mélodies raffinées et sadégénérescence extrême, on est plongé dans une solitude afflictive, la voix étant mise en retrait, elle paraît lointaine et isolée, comme un sombre écho séquestré au fin fond d'une forêt fuligineusequi propose d'innombrables chemins sans fin.
Skog, commençant à s'éterniser dans une apathie générale, due à une abondance de riffs lourds, finit par passer à la vitesse supérieure sur La FunesteSénilité en opérant d'excellents changements de rythmes conférant une ambiance réellement angoissante au titre : on est tourmenté par cette mélopée déshumanisée qui gagne en intensité au fur et à...
tracking img