A quoi sert l'identité nationale ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (630 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DISSERTATION : La nation est-elle naturelle et immuable ?

Nicolas Sarkozy dans son discours de Caen de 2002 qualifie la France « d’âme », de « principe spirituel » et ce faisant, réutilise destermes employés en 1882 lors du très fameux discours rénanien « qu’est ce qu’une nation ? ». Hormis le fait, peut-être mineur ici que Renan soit aussi un fervent partisan des idées d’un certainGobineau dont les théories sur les races supérieures et les races inférieures sont absolument charmantes, rien de choquant à priori…Au contraire, la flamme patriotique semble sortir indemne de plus d’unsiècle de sciences sociales et d’explications déterministes. Emouvant ou inquiétant ? Il conviendrait de s’interroger sur les critères, les fondements d’une nation. La nation pourrait t’elle vraiment êtrecette chose naturelle et immuable dont on nous vante si souvent les mérites ? Ou s’agit t’il plutôt d’une construction imagée ? En somme les termes de nation et d’identité nationale ne sont-elles plusque des notions toutes prêtes que l’on nous vend pour alimenter les discours et échauffer les esprits ?

I/ La nation entre nature et construction

La nation, entité naturelle, « la naturecrée la nation » (Herder)

Réalisation même de l’homme, unité fondamentale de l’existence en société. C’est une communauté formée selon la naissance. Ce point de vue met en avant l’existenced’une histoire, d’une langue, d’une culture, d’intérêts communs formant alors un territoire espace géographique donné. L’idée de communauté naturelle fait de la nation une réalité qui s’impose auxindividus, indépendamment de leur choix. Cette conception remet en cause la possibilité d’une construction d’une nation.
Le fondement est d’ordre intellectuel et affectif. Pour Renan, "unenation est une âme, un principe spirituel". Il y a un passé commun, une volonté commune dans le présent.

La nation créée

Elle est en ce sens un fait de droit. L’Académie française la...