A l'ouest, rien de nouveau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1751 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
BiographieJeunesseErich Paul Remark est né le 22 juin 1898 à Osnabrück en Allemagne. Son père, Peter Franz Remark, est relieur et sa mère Anna Maria (née Stallknecht). Il se fait appeler Erich Maria Remarque dès 1924, le changement de prénom, Maria, datant de novembre 1922. Ce changement de prénom est un hommage à sa mère bien que sa belle-mère porte ce même prénom et prenne cet hommage pourelle. Il aurait cependant avoué à d'anciens amis de collège que c'était un hommage à Rainer Maria Rilke.
À la fin de ses années de Volksschule (école obligatoire) (1904-1912), il fréquente le séminaire catholique de formation des maîtres. Après avoir passé ses examens dans l'urgence, il est incorporé dans l'armée en 1916 et envoyé sur le front de l'ouest en juin 1917, où il est blessé dès la finjuillet par des éclats de grenade, au cou et aux membres. Bien que dans son célèbre roman, À l'Ouest rien de nouveau, le héros Paul Bäumer soit un engagé volontaire, Remarque est mobilisé et non pas volontaire. Le 9 septembre de cette même année, sa mère meurt d'un cancer.
À la fin de la guerre, en 1918, il se retrouve à l'hôpital militaire de Duisburg. Le 5 janvier 1919, il est démobilisé et renonceofficiellement à toute médaille ou décoration. Le 14 février, son père se remarie avec Maria Anna Henrika Bahlmann. Remarque passe son habilitation à l'enseignement et le 1er août 1919, commence une carrière d'instituteur qui le mène à Lohne (près de Lingen), puis à Klein Berssen (Emsland) dès mai 1920 et enfin à Nahne (qui depuis 1972 fait partie d'Osnabrück) en août 1920. Cette carrières'achève le 20 novembre 1920. Son premier roman de jeunesse, La baraque de rêve (Die Traumbude), est un échec. Il s'essaie alors à divers emplois à Osnabrück, comme comptable, vendeur de pierres tombales, professeur de piano, organiste, libraire[3].
JournalisteIl devient journaliste à la Osnabrücker Tages-Zeitung, l'Echo-Continental (Journal de l'entreprise du même nom), Hanovre (1922) et Sport im Bild,Berlin (1924). Il utilise son nom de plume complet, Erich Maria Remarque, dès 1921. À Hanovre, il publie divers papiers sous cette signature dans des journaux et hebdomadaires. Le 14 octobre 1925, il épouse Ilse Jutta Jeanne Zambona (née le 15 août 1901 à Hildesheim). Il s'habille alors avec élégance, porte monocle et rêve de s'intégrer dans la société bourgeoise. En 1926, il achète le titre deBaron de Buchenwald pour 500 Reichsmarks à un noble ruiné, Hugo von Buchenwald, qui l'adopte afin de lui transmettre le titre[3].
À l'Ouest, rien de nouveauArticle détaillé : À l’Ouest, rien de nouveau.
Le 1er février 1927, il quitte l'Église catholique et sa femme Ilse Jutta Zambona. Vers la fin de l'année, il commence l'écriture d’À l'Ouest rien de nouveau (en allemand Im Westen nichts Neues).En mars 1928, l'éditeur S. Fischer refuse de publier le roman, mais en août, Ullstein l'accepte et signe un contrat avec Remarque qui est alors responsable du contenu éditorial de Sport im Bild qu'il quittera le 15 novembre. Le 29 janvier 1929, À l'Ouest rien de nouveau sort en librairie. Remarque vit à Davos jusqu'en avril ; c'est alors que la presse nationaliste allemande prétend qu'il est juifet que son vrai nom est Kramer (anagramme de Remark). En août, Bjørnstjerne Bjørnson {Information à vérifier, référence un auteur non contemporain à EM Remarque au moment de la publication du livre} suggère le nom de Remarque pour le Prix Nobel de littérature. Cette même année, il entreprend l'écriture d'Après (Der Weg zurück).
1930 commence par son divorce d'avec Ilse Jutta Zambona, puis en marsest publié L'Ennemi (Der Feind). Le 29 avril, c'est la première aux États-Unis de l'adaptation cinématographique d'À l'Ouest, rien de nouveau de Lewis Milestone. Le film sort le 4 décembre en Allemagne, des émeutes dans les cinémas sont organisées par Joseph Goebbels et les sympathisants du parti nazi. Le 11 décembre, le film est interdit en Allemagne par le « Film-Oberprüfstelle », le comité...
tracking img