A-t-on un exemple d'un pays qui s'est développé grâce à l'aide au développement ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6061 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
A-t-on un exemple d'un pays qui s'est développé grâce à l'aide au développement ?

Je vous fais parvenir deux textes écrits après une mission à Kinshasa - RDC. Il s'agit d'une réflexion autour de « L'argent du Blanc ». En réaction, un Congolais écrivait qu'à ses yeux, l'argent de l'aide ou de la coopération au développement "en plus d'être inefficace, contribue à entretenir, pernicieusement, lesous-développement avec son cortège de conséquences néfastes aussi bien sur les communautés que sur les hommes que l'on veut « faire progresser » !" Avec cette conclusion sans appel: "Non l'aide n'a pas aidé ! Tous les milliards qui ont été engagés n'ont pas fait progresser les populations « bénéficiaires ». Ils ne les ont pas autonomisées. Ils ne les ont pas rendues davantage maîtres de leurdestinée pas plus qu'ils ne les ont libérées. Au contraire ils ont contribué à les déresponsabiliser, à les infantiliser, à les instrumentaliser voire, d'une certaine manière, à les chosifier et à les enchainer davantage !" 

La discussion en cours sur les ressemblances ou différences entre "aide au développement" et "aide humanitaire" (comprise comme aide d'urgence) est passionnante. Son intérêttient aussi au fait qu'elle fait intervenir l'Histoire (Plan Marshall). Et c'est par là que je commencerai en disant tout de go: non, la coopération au développement n'est pas une "aide". Qu'est-ce qui pousserait un Etat du Nord à voler au secours d'un "Etat défaillant"? Je suppose qu'il n'y a plus grand monde parmi nous pour croire que les relations entre les Etats sont dictées par des principeséthiques ou par l'esprit qui a présidé à la déclaration universelle des droits de l'homme... 

Sinon, qu'attendrait, par exemple, la communauté internationale pour voler au secours des millions de victimes à l'Est de la RDC? qu'attendent les Casques bleus, force de la paix massivement présente en RDC avec un équipement sophistiqué, pour mettre un terme à la 12e ou 13e guerre que connaît le paysdepuis son indépendance? Arrêtons de nous voiler la face avec l'illusion de l'humanitaire ! A l'image du Plan Marshall en 1947 en Europe, c'est de la "générosité" intéressée - je te donne 1 pour en récupérer 10.... Dans le cas du Plan Marshall, en donnant, sous de strictes conditions, des moyens pour lutter «contre la famine, le désespoir et le chaos», ce programme avait en réalité 2 buts: 1.recréer des débouchés pour l'économie américaine; 2. éviter que le chaos économique et la pauvreté qui l'accompagne ne soient le terreau dans lequel se développe le communisme en Europe occidentale. Et si cela a contribué au relèvement de l'Europe, c'est qu'il y avait, avant la guerre, des institutions qui fonctionnaient et qui étaient culturellement en phase avec la société américaine.

C'est de cetteépoque aussi que date "l'invention du développement" , dans le fameux "point IV" du discours du président Truman en 1949 où il annonce "un nouveau programme qui soit audacieux et qui mette les avantages de notre avance scientifique et de notre progrès industriel au service de l'amélioration et de la croissance des régions sous-développé es." La course effrénée à la croissance et le modèleindustriel devaient gagner le monde entier à travers le "développement" .

Aujourd'hui, la pompeuse communauté internationale n'en finit pas de mener la "luttte contre la pauvreté". A vot' bon coeur, M'sieurs, dames... Qui est dupe? La crise financière récente (dont les conséquences seront payées par tous sauf par les responsables) a mis crument en lumière tout le cynisme de nos "responsables" ,prédicateurs de la "bonne gouvernance" : les chefs des grandes puissances ont été sur pied de guerre pendant des semaines, jour et nuit, pour mobiliser les moyens afin de sauver les banques en même temps que le système financier international. Le montant des aides des Etats aux banques atteint des sommets vertigineux, ce qui creuse la dette des Etats dans des proportions abyssales. Qui va payer les...
tracking img