C le meilleur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 125 (31110 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
TYPOLOGIE DES PERSONNAGES

SECONDAIRES
DANS LE VOYAGE AU BOUT DE LA NUIT
DE LOUIS-FERDINAND CÉLINE


Introduction………………………………….……………………………………2.

Voyage au bout de la nuit……………………………………….………………..3.

Céline, autobiographie ou fiction?………………………………………………15.

La structure du roman et lespersonnages……………………………………….30.

L`Île de la Guerre…………………...………….…………………...…….….…38.

L`Île de la Colonisation………………………………………………………....50.

L`Île de l`Amérique……………………………………………………………..61.

Le Poème de Molly…………………...………………………………………...66.

L`Île de la Misère…………………………………...…………………………..69.

Conclusion…………………………...………………………………………….83.Bibliographie………………………………………...………………………….88.

Introduction

Il y a des oeuvres dans la littérature qui produisent l`effet du coup de tonnerre. Voyage au bout de la nuit, le premier roman de Louis-Ferdinand Céline appartient à cette catégorie. Un vaste récit aux traits grossiers et aux messages sublimes ne cesse pas, après soixante-dix ans écoulés depuis sa parution, d`intéresser les critiquesaussi bien que les lecteurs.
Le Voyage au bout de la nuit est un récit qu`on lit avec ferveur. Néanmoins, pour comprendre le sens du roman il faut faire une analyse détaillée. C`est une tâche difficile. Le roman de Céline exclut toute définition sommaire.
Dans le présent travail nous nous efforçons de faire une typologie des personnages secondaires. Nous prenons comme le pointde départ la constatation de Maurice Bardèche, un critique renommé, qui affirme: „Il n`y a pas de personnages secondaires et pourtant il y a des silhouettes qu`on n`oublie pas.[1]“ Cette constatation indique une certaine contradiction. Il est évident que les personnages secondaires du Voyage ne se comportent comme les personnages secondaires typiques. Pourtant, le roman de Céline est impensablesans eux, le priver de ces personnages signifie le dépouiller de son sens.
Or, la contradiction dont nous parlons correspond au fait que l`application des critères strictement littéraires ne mène pas toujours au compréhension de l`oeuvre dans sa totalité. Céline introduit dans son roman l`aspect „non-littéraire“. C`est ce qui rend son récit extraordinaire et c`est aussi la raison pourlaquelle les spécialistes en littérature, parmi lesquels Bardèche, peuvent arriver à la conclusion que le roman de Céline manque de personnages secondaires.
Nous analyserons le récit du point de vue de sa signification. Nous tâcherons de prouver que les personnages secondaires du Voyage sont indispensables pour l`émergence de la signification du roman.Voyage au bout de la nuit

La parution de Voyage au bout de la nuit en 1932 a été annoncée comme l`evènement littérarire de la saison. Selon Maurice Bardèche, spécialiste de Céline, l`auteur a présenté son manuscrit à quatre éditeurs: Premièrement à Bossard, puis à Eugène Figuière. N`ayant pas réussi, Céline s`est adressé aux éditions NRF au mois de mars de 1932. Le manuscrit a étésoumis au jugement des critiques Benjamin Crémieux[2], Emmanuel Berl et enfin à celui de Malraux. Le résultat en a éte „admis à corrections“. Céline ne s`est pas contenté de cet aboutissement et il a enfin présenté son oeuvre à Robert Denoël. L`auteur Louis-Ferdinand Destouches a choisi le pseudonyme, celui de Céline, pour garder l`anonymat.
La publication chez Denoël ne s`est passéenon plus sans problèmes. Denoël, bien naturellement, a supprimé „quelques vocables obscènes“[3] qui selon lui n`étaient pas nécessaires. L`auteur a livré une vraie bataille afin que son oeuvre reste intact. Danoël finit par capituler et le livre paraît vers le mois d`octobre 1932. Selon Bardèche la mise en vente aura eu lieu le 10 octobre 1932. En plus il y avait des...
tracking img