E devellopement durable dans les hopitaux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5506 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire
Introduction 1

Partie A : Le développement durable 2

I Historique 4

II Définitions complémentaires 6

III Les objectifs du développement durable 6
1) Un développement économique et social respectueux de l’environnement 6
2) Répondre aux besoins des générations actuelles et futures 7
3) Equité entre nations, individus et générations 8
4) Responsabilité sociale desentreprises 8

IV Domaines d’application 9
⎫ Agriculture 9
⎫ Construction et urbanisme 9
⎫ Energies renouvelables 9
⎫ Energie nucléaire 10
⎫ Eau 10
⎫ Les transports 10

Partie B : Le développement durable au sein du secteur hospitalier 11

I Les organismes qui luttent pour le développement durable dans les hôpitaux 11
1) Health Care Without Harm (HCWH) 122) Comité pour le Développement Durable en Santé (C2DS) 13
3) Le Centre National d’Information Indépendant sur les Déchets (CNIID) 14

II Des pollutions diverse 15
1) Les phtalates dans les PVC 15
2) L’élimination des déchets 16
3) Les médicaments et les produits chimiques ou radioactifs 17
4) Les ressources naturelles et les énergies 19
5) Les bâtiments 20

Conclusion 21Introduction

Historiquement le mode de pensée qui est à l’origine de la révolution industrielle du XIX siècle a introduit des critères essentiellement économiques. Des corrections ont été apportées dans la deuxième moitié du XIX siècle sur le plan social avec l’apparition du syndicalisme. Mais c’est seulement depuis les années 1970, que les pays développés ont pris conscience que leurprospérité était basée sur l’utilisation intensive des ressources naturelles et que, outre l’économie et le social, un troisième aspect a été négligé : l’environnement.
Le développement industriel, agricole… génère des pollutions immédiates comme les pluies acides et les gaz à effet de serre qui contribuent à un changement climatique. Egalement il contribue à la surexploitation desressources naturelles comme la déforestation. Il provoque une perte inestimable en terme de biodiversité par l'extinction d'espèces végétales ou animales. Ce développement provoque une raréfaction des énergies fossiles et des matières premières qui rend imminent l'épuisement de nombreuses ressources naturelles vitales. Les habitants des pays riches, comme la France, consomment et gaspillent énormément.Aujourd’hui, on ne fait plus la différence entre envie et besoin. Consommer plus, c’est piller plus les ressources naturelles que la planète a mis des millions d’années à créer (air, eau, océans, forêts, terres cultivables, biodiversité, pétrole), et qui ne se renouvellent pas assez vite pour satisfaire la demande croissante. Rejeter plus, c’est plus de pollutions et de déchets dansl’environnement, qui commence à être saturé. Les modes de production et de consommation doivent respecter l’environnement humain ou naturel et permettre à tous les habitants de France de satisfaire leurs besoins fondamentaux : se nourrir, se loger, se vêtir, s’instruire, travailler, vivre dans un environnement sain.
En apprenant à économiser les ressources, en utilisant des technologies qui polluent etgaspillent moins d’eau et d’énergie, et surtout en changeant nos habitudes de consommation et nos comportements, nous pouvons engagée pleinement la lutte contre le changement climatique. C’est cela, le développement durable. Ce n’est pas un retour en arrière, mais un progrès pour l’humanité : celui de consommer non pas moins, mais mieux.
Pour atteindre les objectifs du développement durable, celasuppose une maîtrise de gestion des ressources de la part des institutions publiques. L’un des secteurs principalement concernés est le secteur de la santé.
Partie A : Le développement durable

En 1987, selon la commission mondiale sur l’environnement, le développement durable est un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des...
tracking img