~>Etre libre est-ce faire ce que l’on veut ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1773 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation de Philosophie

~>Etre libre est-ce faire ce que l’on veut ?

On peut se dire qu’être libre équivaut à faire ce que l’on veut. Si je ne fais pas ce que je veux, c'est qu'on m'en empêche, et donc que quelque chose ou quelqu'un m'empêche d'être libre. La liberté désigne la possibilité d'agir à sa guise, selon ses propres choix, en ne subissant aucune domination étrangère. End’autres termes c’est avoir le choix, disposé du libre arbitre. Cette définition de la liberté fait référence au fait qu’un homme libre agit donc entièrement selon sa volonté, bref la liberté totale sans contraintes.
Or cette définition de la liberté sans contraintes ne reflète pas la réalité car il existe évidemment toutes sortes de contraintes telles que des limites physiques, légales (lois) oumorales. Toute la question est donc de savoir si la liberté est bien l'absence d’interdits, ou si au contraire il se peut que la liberté se nourrisse des règles. Autrement dit le fait de disposer totalement de son libre arbitre signifie t-il forcément satisfaire toutes ses volontés ?
Nous traiterons donc ce sujet en trois parties. Tout d’abord nous verrons que l’homme peut être absolument libre,peut se révolter contre les règles. Ensuite nous établirons que l’individu est soumis à des causes, à un destin. Et pour finir nous verrons également que pour être véritablement libre il faut accepter d’être contraint.
D’une part, le fait d’être en totale liberté chez l’homme signifie : agir sans tenir compte de ce qui l’entoure, des règles auxquelles il devrait obéir. Être absolument libre, c'estn'être guidé par rien, ni par le bien, ni par le mal, n'être déterminé par la situation dans laquelle on fait usage de son libre arbitre. Cela constitue en soi un véritable choix de vie. En effet l’individu totalement libre ne peut pas vivre en société avec toutes les règles que cela implique. Pour ces individus marginaux les lois établies par la société ne sont que pures entraves a leur libertépersonnelle ils ont donc tendance à sa rebeller constamment et à vivre à « contre- courant » c'est-à-dire à vivre selon leur propre vison de la liberté sans qu’on leur dicte de quelle manière il faut être libre. Un homme absolument libre vis au-delà des règles qui lui sont imposées. Ne pas être déterminé par rien d'autre que par sa volonté : c’est la représentation que l'on se donne dela liberté, et même de la plus haute expression de la liberté. La liberté devient en une certaine mesure indifférence. C’est le côté de la liberté animale qui ressort dans ce cas car il dispose de cette liberté totale à disposer de toutes choses et à satisfaire toutes ses volontés sans aucunes contraintes et de manière naturelle. Cependant cette perception de la totale liberté chez l’hommeparait incompatible avec la réalité dans laquelle nous vivons car c’est la liberté sous contraintes (lois) qui domine dans nos sociétés. Par conséquent ce genre de mode de vie est souvent sanctionné. Par exemple si on suit la configuration de cette totale liberté le simple fait de prendre la voiture de son voisin parce qu’elle nous plaît déclenchera tout de suites des sanctions sans que la personneai pris conscient que le simple fait de satisfaire sa volonté, d’être libre ai pue être quelque chose de mal. Les actes des personnes agissant en totale liberté seraient perçus dans nos vies règlementées comme atteintes directes. Il est possible que ce genre de choix de vie existe mais ces hommes totalement libres de leurs gestes, volontés, et désirs de sont pour nous que des « hors la loi »autrement dit des individus totalement libres indifférent des systèmes de liberté réglementées.
Nous avons vu que la totale liberté était possible mais avec beaucoup de difficultés. Ainsi lorsque je suis absolument libre je suis considéré comme marginal et ceci n’est pas compatible avec nos sociétés actuelles.
Maintenant nous allons voire que l’individu bien que libre est soumis a des...
tracking img