F moro pensa

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (506 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire à la chanson de Fabrizio Moro, « Pensa »

Une chanson dénonçant la mafia remporte le premier prix au Festival de San Remo...

Toute la semaine dernière, l'Italie était eneffervescence... Pendant 4 jours s'est tenu en effet à San Remo, petite station balnéaire proche de Gênes, le célébrissime (en Italie...) Festival de la chanson italienne, 57ème du nom... Ce Festival di San Remoest une institution en Italie, une sorte d'Eurovision mais à l'échelle de la péninsule... C'est un programme extrêmement populaire et qui réalise des pics d'audience exceptionnels, et ce depuis sacréation.

Or, cette année, la chanson qui a remporté le premier prix (dans la catégorie giovani) est intéressante pour l'observateur extérieur des transformations de la société italienne. Le jeuneFabrizio Moro a en effet écrit une chanson intitulée Pensa dans laquelle il fait ouvertement référence à la mafia. Voici la prestation de ce jeune chanteur à San Remo.

La dénonciation de la mafia n'estpas une nouveauté, loin s'en faut... Cette condamnation s'est grandement développée, notamment parmi les jeunes générations, depuis les années 1990 quand la mafia a "déclaré la guerre à l'Etatitalien", provoquant une vague d'assassinats et d'attentats spectaculaires, unanimement dénoncés en Italie. L'Etat a su réagir (erratiquement il est vrai) et l'été dernier, un des principaux boss mafieux,Bernardo Provenzano, a été arrêté. Il n'empêche que la mafia est encore et toujours vigoureuse, notamment dans le Mezzogiorno, contrôlant et prospérant grâce aux trafics et corruptions en tout genre.Le jeune chanteur veut ici faire penser, réfléchir son public, et donc les Italiens, sur ce qui fait aussi la force de la mafia : le soutien indirect de la population, terrorisée par la mafia, quipréfère se taire (l'omertà) plutôt que de dénoncer les crimes auxquels elle assiste. Cette omertà est en effet l'une des clefs du succès de la mafia : pas de témoignages, pas de condamnations...
tracking img