H; balzac

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (985 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Alphonse de Lamartine :
Méditations poétiques – Le Lac

Alphonse de Lamartine est né à Mâcon (Seine-et-Loire) en octobre 1790. Il passe son enfance à Milly et fait ses études à Belley chez lesjésuites. De juillet 1811 à avril 1812, Lamartine est envoyé en Italie. Il y découvre Florence, Rome et Naples. Là, il s’éprend d’une jeune fille, Antoniella. Sa vocation littéraire s’affirme sous laRestauration. A cette époque, il rencontre Julie Charles, une jeune femme qui meurt deux ans après leur rencontre sur les bords du lac du Bourget (Aix-en-Savoie). Julie Charles devient la muse des« méditations poétiques, recueil de 24 poèmes salué par un grand succès en 1820. Plus tard, il épouse May-Ann Birch. En 1829, il est élu à l’Académie Française. Sa carrière diplomatique et politique débutelorsqu’il est nommé attaché d’ambassade à Naples en 1820. Lamartine est élu tour à tour député à Bergues (1833) à la suite d’un voyage en Orient, conseiller général de Mâcon, ministre des affairesétrangères. Il devient chef du gouvernement provisoire de 1848. La même année, il est battu aux élections présidentielles. Parallèlement à cette carrière politique, Lamartine continue d’écrire. Il meurt ruinéen 1869.

« Méditation poétiques »
Le Lac

Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l’océan des âges
Jeterl’ancre un seul jour ?


Ô lac ! L’année à peine a fini sa carrière,
Et près des flots chéris qu’elle devait revoir,
Regarde ! Je viens seul m’asseoir sur cette pierre
Où tu la vis s’asseoir !

Tumugissais ainsi sous ces roches profondes,

10  Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés,
Ainsi le vent jetait l’écume de tes ondes
Sur ses pieds adorés !
Un soir, t’en souvient-il ? nousvoguions en silence ;
On n’entendait au loin, sur l’onde et sous les cieux,
Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence
Tes flots harmonieux.
Tout à coup des accents inconnus à la...
tracking img