H et ngijol

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1112 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
H est une SITCOM française en 4 saisons, créée par Abd-el-Kader Aoun, Xavier Matthieu et Eric Judor, et diffusée pour la première fois en 1998. L’action de cette série télévisée humoristique a lieu dans un hôpital de Trappes, dans la banlieue parisienne. Elle met en scène trois personnages principaux : On trouve Djamel Driddi, interprété par Jamel Debouzze, Aymé Césaire, interprété par EricJudor, et enfin Ramzy Bedia dans le rôle de Sabri Saïd. Dans l’épisode que nous étudierons, nous trouverons d’une part Djamel qui confie la garde de son neveu à Sabri, qui s’approprie l’histoire de « Blanche neige » , et d’autre part Aymé, qui sous les ordres de Clara, doit annoncer son licenciement à Mélanie, l’infirmière qu’il convoite.
Thomas Ngijol est né en 1979 à Maisons-Alfort, en banlieueparisienne. Révélé par le Jamel Comedy Club et Le Grand Journal, diffusé sur Canal +, cet acteur et humoriste d’origine camerounaise, est un spécialiste du « stand up », art de jouer inventé par Leni Bruce . Nous étudierons ici un des sketches qui a permis a sa carrière de décoller, « Un Superman noir ! ».
A travers ces 2 sketches, on peut voir une interprétation très personnelle des histoires deBlanche Neige, princesse de Walt Disney et de Superman, super héro typiquement américain, par les humoristes. On peut alors se demander comment parviennent-ils à faire sortir un personnage emblématique de son contexte original.
On répondra à cette question en deux parties : Pour commencer nous verrons que ces deux sketches sont réunis par un humour commun, puis nous évoquerons les éléments quiles distinguent l’un de l’autre.

Ces deux sketches sont réunis par un humour commun. En effet, les deux utilisent un humour idéologique : Blanche Neige et Superman, deux figures idéologiques, deux personnages emblématiques, sont parodiés, et tournés en dérision dans ces deux sketches, grâce à différentes sortes de comique : le comique de situation, le comique de gestes, et le comique de mots.En effet, dans H comme dans le sketch de Ngijol, on remarque la présence marqué du comique de situation. Dans H, il se traduit, pour commencer, par le fait que les sept nains, soient non seulement grands, mais aussi par le fait qu’ils ne soient que trois, les quatre autres ayant été « mangés par les allemands », un anachronisme parmi tant d’autres . Il se traduit également par le nom des troisnains, étant : Nain espiègle, Insuffisant mental, ou Roger Hanin. On peut, enfin, trouver du comique de situation, lorsque Blanche Neige et le chasseur sont perdus tout les deux dans la forêt. Dans « Un Superman noir ! » , le comique de situation provient du fait que le Superman en question n’agit que par intérêt, et pas dans le but de faire le bien autour de lui. Son objectif premier est d’être «payé » pour ses exploits, à l’inverse du Superman occidental, qui vit dans un petit appartement, et qui se comporte comme les terriens.
Autant dans H que dans « Un Superman noir ! », le comique de mots est très présent. Dans H, il provient du langage employé par les nains, par exemple lorsqu’ils se présentent en chœur, et en se reprenant : « Nous sommes les nains de la forêt » . Ou encore, leurchanson lorsqu’ils vont au travail, ou enfin lorsque le Nain espiègle dit de Blanche Neige qu’elle est « évanouite ». Le Prince charmant est également tourné en dérision, puisqu’il est qualifié par Sabri de « Peureux Chevalier », et qu’il compte « réanimer » Blanche Neige. Dans le sketch de Thomas Ngijol, le comique de mots se traduit par les propos et expression du Supermannoir, comme par exemple «J’ai des affaires sous mon cocotier », ou encore lorsqu’il dit au peuple Israélien : « Non je ne suis pas le Messie, je suis le nouveau propriétaire ». Son « homologue blanc » lui, est qualifié d’ homosexuel, et est présenté comme « manipulé ».
Enfin, le comique de gestes est présent dans chacun des deux sketches. Dans H, il est représenté par les gestes ridicules que...
tracking img