H-geo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2552 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La seconde guerre mondiale
Doc : L’Europe a la veille de la guerre.

Introduction :
La seconde guerre mondiale a quatre principales raisons. D’abord le sentiment de revanche et d’humiliation de la 1erGM puis l’échec de l’effort de paix et d’acceptation entre les peuple, ensuite l’apparition de quatre grand régimes totalitaire en Italie, Allemagne, URSS et le JAPON et enfin la violationdes traités d’après guerre (1er guerre mondiale).
Définitions :
L’axe : alliance regroupant principalement l’Allemagne, l’Italie, le Japon et leur allies Européens.
L’alliance entre l’Allemagne et l’Italie est marquées par le pacte d’acier de 1939.
Les alliés : alliance qui regroupe la France, le R-U et les USA puis l’URSS dés 1940.

I- La victoire de l’Axe (1939-1942) (étude de cas :campagne de France.)

Quelles sont les phases de la guerre de 1939-1942 ?

A-L’Allemagne.
Le premier septembre 1939 date du début de la guerre est marquée par l’invasion de la Pologne par la Wehrmacht en utilisant la guerre éclaire ou La Blitzkrieg .Ensuite, en avril 1940, le Reich occupe la Norvège et le Danemark (pour le fer).Puis viens le tour des Pays-Bas, du Luxembourg, de la France et de laBelgique dés mai1940. Par la suite dans la même année vient le tour du Royaume-Uni.
Enfin l’Allemagne rompt le pacte germano-soviétique et envahi la l’URSS.

Doc : Progression de l’Axe.

B- Le JAPON.

Le Japon de son côtés décide de chasser les USA du Pacifique et commence ses attaques en décembre 1941 a Hawaï (Pearl Harbor).Par la suite les Etats Unis déclarexc la guerre au JAPON etl’Allemagne et l’Italie aux USA.

Doc : Les offensives Japonaises. Etude de cas : Campagne de France.

1) Présentation.

Campagne de France, opérations militaires menées entre le 10 mai et le 25 juin 1940 par l’armée allemande, la Wehrmacht, sur le territoire de la France, qui ont conduit à l’occupation de la plus grande partie de celui-ci, dut à la défaite française.
2) L’attaque allemandedu 10 mai au 4juin.
Après les mois passifs de la « drôle de guerre », la Wehrmacht reprend l’initiative le 10 mai 1940. Les troupes alliées se portent vers Namur, en Belgique, supposant une réédition du plan Schlieffen de 1914, mais elles tombent en fait dans le piège tendu par l’état-major allemand, qui applique le plan de Manstein consistant à attaquer principalement à travers les Ardennes :l’armée française est coupée en deux.
Dix divisions allemandes, dont sept blindées, passent à l’offensive plus au sud à travers les Ardennes mal défendues, et franchissent la Meuse le 13 mai. Le 15, les Pays-Bas capitulent. En trois jours, le front est disloqué. Le général Maxime Weygand, nommé généralissime allié (19 mai) en remplacement de Maurice Gustave Gamelin, organise une ligne de défensesur la Somme. Mais, les troupes allemandes, bifurquant vers la mer, encerclent dans les Flandres 45 divisions, qui doivent se replier sur Dunkerque après la capitulation belge du 28 mai. 200 000 Britanniques et 130 000 Français sont évacués par mer vers l’Angleterre, abandonnant leur matériel sur les plages.
3) La «Bataille de France » du 5juin au 24 juin 1940.
La « bataille de France » reprendle 5 juin. Après de violents combats, le front sur la Somme et sur l’Aisne est percé. La résistance de l’armée française est remarquable, mais ne peut compenser son écrasante infériorité numérique. Les blindés allemands se dirigent vers la Basse-Seine d’une part, vers Belfort d’autre part. À la débâcle militaire s’ajoute l’exode de plus de dix millions de civils fuyant, dans le désordre, vers lesud de la France. Le 12 juin, l’ordre de la retraite générale est donné. Paris, déclarée ville ouverte, est prise le 14, la côte atlantique est atteinte le 19, Lyon et Brest sont occupées le 20.
Le gouvernement français, replié à Bordeaux (14 juin), se divise sur la conduite à tenir. Finalement, le maréchal Pétain est nommé président du Conseil le 17 juin. Le héros de...
tracking img