J'aime la dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2718 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Anomalies de la vision
 
I/      Les anomalies de la vision d’origine congénitale ou accidentelle.
 
a)                Les anomalies les plus fréquentes.
 
Amétropies : anomalies de la réfraction de l’œil, congénitales ou acquises, caractérisées par une mauvaise mise au point des images rétiniennes venant d’objet situés à l’infini ou par un effort de mise aupoint. Il existe deux sortes d'amétropie :
 
- amétropie axiale:
Amétropie due à une longueur anormale de l’oeil alors que sa puissance est de valeur moyenne.
           
            - amétropie de puissance:
Amétropie due à une puissance de l’oeil anormale alors que sa longueur est de valeur moyenne. Les amétropies de puissance peuvent être soit de courbure, soitd'indice, selon que l'un ou l'autre de ces facteurs est nettement différent de la valeur moyenne. Synonyme: amétropie de réfraction.
 
Les amétropies sont la myopie, l'hypermétropie et l'astigmatisme. 
 
·         La myopie.
 
La myopie est un vice de réfraction presque toujours dû à un allongement de l’axe antéro-postérieur du globe ou à une trop grande convergencede l’œil. L’image se forme en avant de la rétine. De ce fait, le myope distingue mal les objets situés à l’infini : le sujet les voit flous. L’accommodation ne commence à jouer son rôle qu’à faible distance et ne permet de voir que des objets très rapprochés. C’est l’anomalie la plus répandue.
[pic]
              Le foyer image F’ est situé en avant de la rétine.
On distingue plusieurs formesde myopie :
-la myopie axiale : myopie due à une longueur antéro-postérieure excessive de l’œil.
-la myopie de courbure : myopie due à une courbure excessive des dioptres oculaires et notamment de la surface antérieure de la cornée.
 

-la myopie fausse : myopie due à un spasme de l’accommodation (contraction involontaire de la musculature accommodative produisant une  forteaccommodation et souvent une pseudo-myopie).
- la myopie d’indice : myopie due à une augmentation excessive de l’indice de réfraction des milieux oculaires et notamment du cristallin quand une cataracte se développe.
- la myopie nocturne : myopie se produisant en vision scotopique et dont la valeur varie entre 0.3 et 1.5. Ce phénomène est dû en majeure partie au manque de détail sur lequel l’œilpuisse se mettre au point.
- la myopie progressive : myopie qui continue à augmenter après la maturité et qui peut atteindre de très fortes valeurs. Elle est souvent accompagnée de lésions choroïdiennes et rétiniennes et dans ce cas, l’acuité visuelle est réduite même après correction.
- la myopie spatiale : myopie se produisant lorsque l’œil regarde dans un espace vide tel un ciel clair et sansnuages et dans lequel il ne peut se metre au point sur aucun détail. Sa valeur ne dépasse pas 1d.
Les causes principales de la myopie sont environnementales ou congénitales et favorisées par l’allongement de l’œil pendant la croissance. Elle débute généralement à l’âge scolaire, puis se stabilise après quelques années. Plus le début est précoce plus l’anomalie est grande. Après dix ans, elle évolueplus lentement.
La myopie a tendance à provoquer une perte d’équilibre oculomoteur : l’œil myope a tendance à diverger, c’est à dire à loucher. Sa principale complication est le décollement de la rétine.
La fréquence de la myopie est très variable selon les races. Atteignant 10% de la population blanche, elle est plus grande chez les Indo-Européens et … les intellectuels.
L’amplituded’accommodation varie selon l’age, elle passe de 14 dioptries chez l’enfant à 3 vers 45 ans et à 1 vers 60 ans.
 
·        L’hypermétropie 
 
++ éloigné se forme en arrière de la rétine et la vision est floue. La correction de cette erreur de réfraction se fait avec des verres convergents. Elle se traduit surtout par une fatigue visuelle permanente. Les objets proches sont difficiles à...
tracking img