L’incarceration des mineurs delinquants : panacee a la delinquance ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1174 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2008
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

On ne peut de nos jours plus ignorer le probleme de la delinquance des mineurs qui a atteint des proportions inquietantes. Des agressions de plus en plus graves et hardies sont devenus tout a fait normal dans notre quotidien. Pour etre honnete il convient tout simplement d’avouer que nous assistons de plus en plus a une guerilla urbaine dont le nombre de victimes ne cessent helas decroitre. Il est donc tout a fait normal de prendre des mesures qui permettraient de limiter les degats. Cependant convient il de considerer l’incarceration des jeunes delinquants comme la panacee a tous les maux ?

LA PRISON : UNE PUNITION POUR ADULTE

Que signifie etre incarcere ? C’est etre prive de sa liberte durant une certaine periode plus ou moins longue. La duree de l’incarceration enprincipe est proportionnelle a la gravite de la faute commise. Cependant comment comprendre le terme « proportionnel » ? Pour certains une semaine s’averera largement suffisante pour leur faire regretter toutes les fautes commises et changer a tout jamais. Pour d’autres au contraire 10 ans de prison ne changeront rien a ses convictions et feront de lui au contraire un individu encore plus dangeureuxque qu’avant l’incarceration. Est il adequat de mettre en prison un jeune de 13, 14 ou 15 ans etestce que cette condamnation le fera veritablement changer ? La reponse est assez difficile a donner car on serait bien tenter de dire que tout depend encore du type de mineurs.Il est evident qu’on ne peut pas juste se contenter de dire au jeune qui a voler au magasin d’a cote et qui de surcroit abattu le proprietaire du dit magasin : « C’est pas bien ce que tu as fait, c’est vilain ne le refais plus jamais ». Il est evident aussi que ce dernier doit non seulement comprendre la gravite de ses actes mais en plus endosser la responsabilite que ces derniers entrainent.

Cependant la premiere des chose dont il convient de se souvenir est que les jeunes delinquants sont tres souvent issus d’unmillieu assez defavorise.La deuxieme des choses qu ‘il faudrai aussi garder a l’esprit est que meme bandits et criminels, ces delinquants sont malheureusement avant tout encore des mineurs. S’il est possible de reeduquer des adultes, pour pourquoi ne pas le faire pour des enfants d’autant plus que le nombre d’effractions comises chaque annee ne cesse de croitre. Il est donc necessaire tant decorriger que de reeduquer. Contrairement aux idees recues les incarcerations n’on pas vraiment augmenter au courant de ces dernieres annees .
« Entre 500 et 1.000 mineurs sont en permanence incarcérés dans les établissements pénitentiaires. »
Toutefois la question ne se pose pas sur l’augementation ou non du nombre de prisionniers mineurs. La question est autre. Est il logique d’enfermer un mineur? Prenons unexemple pour mieux comprendre le phenomene. Un mineur X age de 13 ans a agresse dans le bus une vielle dame et s’est fait prendre. La pauvre dame est a l’hopital. Faut il renvoye ce voyou a la maison apres l’avoir sermonne dans l’espoir qu’il ne le fera plus ? Bien sur que non parce qu’il est evident que meme un enfant de 3 ans realise parfaitement quel limite il n’est pas en droit dedepasser. Notre jeune savait pertinament que ses actes sont fortement reprimandables tant par la morale que par la loi.
Notre jeune delinquant fait partie d’un millieu defavorise ! Diriez vous pour sa defense. Bien alors presentons la question autrement si ce jeune faisit partie d’un millieu absolument favorise auriez vous pris sa defense ? Non ! Pourquoi ? La pauvrete ne justifie pasl’incivilitre et encore moins le banditisme. Voler ou violer ou battre une autre peronne sans raison apparente c’est faire preuve d’une mauvaise education qu’aucune pauvrete ne peut justifier. Serait il donc juste demettre ce cher « enfant « en prison afin qu’il comprenne une bonne fois pour toute qu’aucun de ses actes ne restera inpuni. ? Si, car plus vite il le comprend plus on a des chances de le «...