L'évidence poétique

Pages: 6 (1254 mots) Publié le: 24 mars 2011
A propos de VOLTAIRE (Candide ...)
[pic]
Premiere approche de l'oeuvre
[pic]
|Comment analyser une œuvre littéraire |
|Lors de la lecture d'une œuvre littéraire, on se trouve confronté à des images, à des thèmes dont la fréquence est significative. La |
|manière dont l'auteur organise cesimages et traite ces thèmes constitue les repères de son univers intérieur, de son imaginaire. |
|[pic] |
|* Ce qui frappe à la première lecture de Candide, c'est la profusion des péripéties et les accommodements complaisants de l'intrigue qui|
|nous les faitsuivre sans rechigner. Toutes ces aventures, au gré de multiples déplacements, sont des épreuves qui révèlent au héros des|
|figures successives du mal et le confrontent aux thèmes du fanatisme, de la guerre, des cataclysmes naturels, et enfin de la quête du |
|bonheur. Tout se passe comme si Voltaire avait voulu organiser une plaisante visite du musée de l'horrible pour tous ceux qu'aveuglerait||le confort sécurisant de l'optimisme. |
|Une analyse plus détaillée des textes révèle la démarche de l'écrivain à travers son style. Un sens s'impose à partir de l'ordre des |
|mots, de leur association, de la construction des phrases. Un univers romanesque se définit à partir d'une rhétoriqueprécise. |
|[pic] |
|*Voltaire ne laisse pas au lecteur le temps de souffler, de se reprendre au milieu de la démonstration. C'est sur un rythme rapide, |
|jouant sur le merveilleux, qu'il enchaîne les aventures. Chaque tableau ou chaque scène estl'occasion pour lui de profiter de toutes |
|les libertés que lui donne le conte, d'alterner dans la mise en scène satire, réalisme, ironie, humour, burlesque, voire humour noir. |
|Une analyse plus détaillée de l'œuvre débouche sur l'évidence de sa cohérence : titre, écriture, références au monde et au moi (de |
|l'auteur) finissent par s'expliquer les uns les autres.|
|[pic] |
|Tout concourt dans Candide à prouver que l'optimisme est une position intenable pour qui porte ses regards sur le monde qui l'entoure. |
|Le recours constant à l'ironie et à l'humour, àl'observation amusée des réactions du héros - le lecteur devenant le complice du |
|narrateur - instaure une constante distance par rapport à la réalité scandaleuse et débouche sur la tentation finale d'un repli très |
|individualiste sur soi. |
||

Précisions sur le contexte historique : le bruit et la fureur des armes sont fréquents dans CANDIDE, en écho aux conflits qui ont marqué la fin du 17è siècle et aux rivalités coloniales du te du XVIIIe siècle. Mais c'est surtout une guerre née au cœur de l'Europe, donc plus proche de seslecteurs, qui inspire CANDIDE à Voltaire : la guerre entre la Prusse et la France ( entre (les Bulgares et les Abares, dans le conte), la Guerre de Sept ans ( 1756 à 1763 )...
Voltaire est d'autant plus sensible à ce conflit qu'il fut longtemps un familier de Frédéric II de Prusse et qu'il avait été chargé de missions diplomatiques par ce dernier. Le triomphe de Frédéric II à Rossbach, en 1757...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Est-il juste de penser comme l'écrit eluard dans "l'evidence poétique" que les poètes parlent pour tous?
  • L'evidence
  • L'évidence du cogito
  • L'évidence
  • Poetique
  • Poétique
  • Poetique
  • L'évidence est-elle toujours vraie ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !