L'évolution du commerce international

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 15 (3507 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
|
L’évolution du commerce international au cours de la dernière décennie |
|
Dossier réalisé dans le cadre du cours de Relations Commerciales Internationales |

Lundi 24 Janvier 20113ème Année de Licence Economie-Gestion – Année Universitaire 2010-2011 |

SOMMAIRE

Introduction 3

I. Les évolutions du commerce international 3
A. L’orientation libérale des Etats 3
B. Lesévolutions du commerce international avant 2007 4
C. Les évolutions du commerce international à partir de 2007 5

II. Les facteurs responsables de l’effondrement du commerce mondial 6
A. Les effets de la crise financière 6
B. Les autres effets à l’origine du ralentissement des échanges 7

III. L’orientation des politiques économiques face à l’effondrement du commerce international 8
A.Le protectionnisme 8
B. Politiques commerciales et problématique du cycle de Doha 9

Conclusion 10

Introduction

"On a vu ces derniers mois une augmentation dangereuse des pressions protectionnistes générées par les déséquilibres mondiaux, à une époque où le consensus politique en faveur d’une ouverture du commerce et des investissements est déjà sous tension en raison d’un chômageélevé dans les pays du G20", explique l’OMC dans son quatrième passage en revue des politiques commerciales des vingt économies les plus riches de la planète. Lors du sommet de Seoul le 11 et 12 Novembre 2010, les dirigeants du G20 ont proposé des mesures afin de relancer la croissance et prévenir les crises futures. Ainsi, nous allons nous intéresser plus particulièrement à l’impact de la crise surle commerce international et sur le degré d’ouverture des économies. Pour cela, on peut se demander quelles sont les évolutions du commerce mondial de cette dernière décennie (2000-2010) et l’origine de celles-ci ? Face à ce constat, nous étudierons l’état du commerce international puis nous montrerons que la crise financière mondiale est le point de départ de la dégradation du commerceinternational constatée à la fin de l’année 2008. Nous terminerons sur les politiques commerciales mises en place par les instances dirigeantes et la problématique du cycle de Doha.

I. Les évolutions du commerce international

A. L’orientation libérale des Etats
Les théories économiques ont démontré le gain que pouvait représenter le commerce extérieur pour les pays participants. D. RICARDO, dansson ouvrage « Principes de l’économie politique et de l’impôt » (1817), présente la théorie des avantages comparatifs. Elle repose sur l’intérêt des pays à se spécialiser dans les productions où leurs coûts relatifs de production sont les plus faibles. De ce fait, ils importent les produits pour lesquels ils sont désavantagés. Au XXème siècle, les travaux d’E. HECKSER (1919) et B. OHLIN (1933)complètent la théorie ricardienne. Elles montrent que le libre-échange est à l’origine de gains pour les pays si ces derniers se spécialisent en fonction de leurs dotations factorielles relatives. Ces théories traditionnelles reposent sur des hypothèses similaires selon lesquelles les capitaux (dans la théorie ricardienne) ou les facteurs de production tels que le travail et le capital (dans lathéorie d’E. HECKSER et B. OHLIN) sont parfaitement mobiles au niveau national et non au niveau international. Par conséquent, les différences entre les pays sont à l’origine de leur spécialisation. En outre, les produits sont supposés mobiles entre les nations et les marchés, en situation de concurrence parfaite. Néanmoins, la nouvelle théorie du commerce international développée à la fin des années1970 notamment par P. KRUGMAN, montre l’existence de rendements d’échelle croissants et de stratégies de différenciation du produit par une concurrence imparfaite. Selon cette théorie, la réalisation d’économies d’échelle croissantes expliquent les échanges internationaux entre les pays, qui se spécialisent et bénéficient d’un avantage comparatif.
L’ouverture des économies aux échanges...
tracking img