L'abbaye de fontevraud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3219 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’abbaye de Fontevraud
Les gisants
Un gisant est une sculpture funéraire représentant un personnage couché (par opposition à orant ou priant), vivant ou endormi (par opposition au transi). C'est, lorsqu'il existe, l'élément principal de décoration d'un tombeau ou d'un enfeu. Les gisants les plus anciens représentent le personnage debout, comme en témoigne la manière dont tombe le plissé desvêtements. Par la suite, le personnage est représenté couché, mais vivant. Enfin, on représentera des cadavres réalistes, les transis. Le gisant peut représenter soit le personnage lui-même, habituellement dans une habitude pieuse (joignant les mains, comme pour prier, ou lisant un livre saint) ou se reposant ou même le Christ.
Gisants de l'abbaye de Fontevraud au 12ème siècle :
* Henri IIPlantagenêt (1133-1189)
* Richard Cœur de Lion (1157-1199)
Gisants de l'abbaye de Fontevraud au 13ème siècle:
* Aliénor d'Aquitaine (1122-1204)
* Isabelle d'Angoulême (1188-1246)
Je vais d’abord vous expliquer les gisants réalisés pendant le 12ème siècle.
Henri II d'Angleterre (5 mars 1133 – 6 juillet 1189), comte d'Anjou, du Maine et de Touraine, duc de Normandie, roi d'Angleterre(1154-1189), dit parfois Henri Court-manteau (Curtmantle) à cause du vêtement court et pratique qu'il affectionnait. Il est le premier roi de la dynastie des Plantagenêts et de leur empire.
D'une force peu commune, perpétuellement en mouvement, Henri II passa sa vie à rétablir les droits acquis du temps de son grand-père maternel Henri Ier d'Angleterre et à maintenir L'enfance d'Henri II se dérouledans une atmosphère de guerre civile en raison de la lutte de ses parents pour récupérer leur héritage usurpé par Étienne de Blois. D'une force physique considérable, ses colères sont redoutables, et il adore la chasse. Très impulsif, il ne se soumet à aucun emploi du temps. Il s'habille simplement, souvent en chasseur avec un faucon au poignet. Étonnamment, Henri II est un homme très cultivé. Ilparle plusieurs langues, aime se retirer pour lire, prend plaisir à des discussions intellectuelles. Il n'en reste pas moins très abordable.
Deux affaires vont considérablement ternir son règne :
* Le conflit avec son ancien chancelier. Ce dernier s'oppose à l'abolition de privilèges ecclésiastiques, notamment judiciaires, et à l'emprise plus importante du roi sur l'Église d'Angleterre.L'assassinat de l'archevêque, dans sa cathédrale de Canterbury, en 1170, par des chevaliers pensant ainsi faire plaisir au roi, entame grandement l'autorité royale. En expiation de cet assassinat, Henri II demandera à son sénéchal d'Anjou, de faire édifier un hôtel-Dieu à Angers qui deviendra l'ancien hôpital Saint-Jean.
* Le partage de son considérable territoire entre ses fils. Impatientsd'hériter, ses fils se révoltent contre lui avec l'aide de leur mère, du roi de France, du roi d'Écosse Guillaume le Lion et des comtes de Blois, de Boulogne et de Flandre. Il emprisonne Guillaume le Lion après sa défaite en 1174 à la bataille de Alnwick. Son épouse est également soumise à une longue captivité.
Son prestige devient considérable en Europe. Le nouveau roi de France, Philippe Auguste esten revanche bien décidé à combattre Henri II dont l'immense territoire menace le royaume capétien. Le roi de France obtient dans son combat l'appui des deux fils de Henri II, Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre. Par le traité d'Azay-le-Rideau du 4 juillet 1189, Henri II doit reconnaître son fils Richard comme seul héritier. Il meurt seul quelques jours plus tard dans son château de Chinon. Ilest inhumé à l'abbaye de Fontevraud.
Avec, son épouse Aliénor d’Aquitaine, Henri II aura huit enfants dont Richard (1157- 1199), qui le succèdera sous le nom de Richard Ier, et surnommé Cœur de Lion. Richard Cœur de Lion dont je vais vous parler maintenant.

Richard Cœur de Lion, de son vrai nom : Richard 1er d’Angleterre naquît d’Aliénor d’Aquitaine et Henri II d’Angleterre en septembre...
tracking img