L'acceptation et la religion

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1334 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA RELIGION

La religion est une institution sociale liée à l’affirmation d’une transcendance définissant un domaine spécifique, celui du Divin ou du sacré, qui s’oppose au profane. Elle rassemble plus de la moitié de la population mondial, les croyants dans une communauté qui soudent ses convictions et ses pratiques : rites, divins, etc.…
Une telle religion instituée est ainsi faite dethéorie (dogmes, révélations) qui visent à apporter une réponse aux questions que se posent l’homme sur l’origine et les causes des phénomènes naturels ou sociaux. Chaque individu trouve son propre intérêt dans la religion, cela donne un sens à leur vie. Sans homme il n’y aurait pas de religion.
Ces théories prennent souvent la forme du Mythe, c'est-à-dire d’un récit qui propose au croyant uneexplication du réel par l’intervention d’êtres surnaturels, notamment au commencement du monde.
La religion est dans tous les domaines, scientifique, politique, culturelle mais aussi dans la vie familiale, sociale et institutionnelle.
La spécificité de la religion est de gérer les rapports entre Dieu ou les dieux et les hommes et de proposer une vision du monde qui dépasse les limites du mondematériel visible. La religion donne un sens éternelle à la vie ce qui pour l’homme, dont la peur la plus profonde est de mourir, est sacré.
Les religions sont des organismes vivants qui traversent l’histoire en s’adaptant et se développant de la Préhistoire avec les Chamanes à l’antiquité et ses nombreuses croyances, à nos temps où la religion reste toujours présente, sous des formes différentes.
Toutd’abord, les Catholiques majoritairement en occidents mais aussi en Amérique sauf les Etats-Unis qui sont Protestant comme les Anglo-Saxons. Les Musulmans en Afrique de nord ainsi qu’en Arabie Saoudite. En Inde, l’hindouisme et en Asie, le bouddhisme. Mais il existe différente religion ou chaque être humain est distinct plus présente en occident, qui consiste à nier l’existence d’un Dieu ou deplusieurs dieux.
En effet, certaines religions considère que le monde est doté d’un seul Dieu tel que le christianisme, on appelle cela les religions monothéiste ou si les croyants sont régis par plusieurs dieux on nomme sa une religion polythéiste.
Mais en quoi les religions qu’elles soient monothéiste ou polythéistes favorisent-elles ou bien a contrario empêchent-elles l’acceptation del’altérité, c’est à dire le caractère de ce qui est l’autre ? Et bien c’est ce que nous allons essayer de démontrer dans les lignes qui suivent.
I. LES RELIGIONS MONOTHEISTES





Il n’est pas rare d’entendre que le monothéisme conduit nécessairement à la violence, tandis que le polythéisme est par nature non-violent. Le judaïsme, le christianisme et l’islam s’imposeraient comme des religionsintransigeantes, présomptueuses et agressives : elles porteraient une volonté de domination et de confrontation armée dès lors qu’elles entreraient en contact avec d’autres systèmes de croyances.
A l’inverse, l’hindouisme, le bouddhisme et l’animisme seraient des religions tolérantes, accueillantes, ouvertes à l’autre et, par conséquent, susceptibles de coexistence pacifique avec des traditionsdifférentes des leurs. Il y aurait ainsi une relation de cause à effet entre la manière dont on se représente le divin (un seul Dieu ou plusieurs) et le type de rapports que l’on entretient avec les autres religions (relations conflictuelles ou harmonieuses). C’est ce schéma dualiste que nous souhaiterions questionner : quelles affinités pouvons-nous discerner entre monothéisme et violence ?

Laprétention à la vérité

Afin d’asseoir la corrélation entre violence et monothéisme, on affirme que celui-ci serait lié à la possession de la vérité, car à l’unicité de Dieu correspondrait logiquement l’unicité de la vérité : un seul Dieu, une seule vérité. Pourtant, il n’y a pas de lien automatique entre monothéisme et prosélytisme (le fait d’embrasser une religion différente), comme...
tracking img