L'action collective

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1466 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour certains, l’action collective permet la prise de parole légitime dans l’espace public de certaines catégories de population. Pour d’autres, l’action collective se résume à la défense d’intérêts spécifiques qui entrent en conflit avec la légitimité acquise par les décideurs suite à des élections. À partir d’exemples, expliquer ces deux positions et faites-en une évaluation
L’actioncollective est une action qui se développe sous différentes formes. Les principales formes de cette action sont la démocratie participative et la démocratie représentative. Elles constituent toutes deux une forme d’action collective soutenue par différents auteurs. Nous allons tout d’abord, commencer par définir chacune de ces positions. La démocratie participative est un modèle politique alternatif qui apour idée de départ de mettre au centre du processus le citoyen et non le représentant dans le processus de décision, c'est-à-dire que le gouvernement cherche à accroître l’implication et la participation de la population dans le débat public et la prise de décision qui en suit. De plus, la démocratie participative s’inspire des concepts mis en place, en 1960, dans de nombreuses entreprises surl’organisation et l’amélioration des postes de travail . La démocratie représentative ou régime représentatif ou gouvernement représentatif est un régime politique dans lequel on donne le droit à un organisme de représenter une nation ou une communauté. La volonté des citoyens s’exprime par la médiation de représentants élus qui incarnent la volonté générale, votent la loi, et contrôlentéventuellement le gouvernement. C'est une forme d'aristocratie en ce sens où se sont les meilleurs, selon les électeurs, qui détiennent le pouvoir . Nous allons dans une première partie expliquer ce qu’est la démocratie participative aux travers de l’action collective permettant la prise de parole légitime dans l’espace public. Puis, nous verrons dans une deuxième partie, les apports de la démocratiereprésentative aux travers d’une action collective qui se résume à la défense d’intérêts spécifiques qui entrent en conflit avec la légitimité acquise par les décideurs suite à des élections.
I. La démocratie participative
Comme nous l’avons identifié plus haut, la démocratie participative cherche à accroître l’implication et la participation des citoyens dans le processus de décision des projets, loiset autres domaines d’action du gouvernement. Le but de la participation est de faire correspondre les décisions prises avec les besoins des citoyens. De plus, la démocratie participative cherche à inclure le plus grand nombre possible d’intérêts afin de mieux cibler les enjeux sociaux. Cette idée de participation du plus grand nombre crée une démocratisation du politique qui se traduit par uneplus grande accessibilité. Nous pouvons aussi constater que le mot citoyen fait parti des « buzz words » dû à une utilisation abondante du mot.
« Les chercheurs et les intervenants n’hésitent pas à qualifier de citoyennes toute pratiques, types d’institution ou expériences qui impliquent une forme quelconque de participation des citoyens, et ce, peu importe le type et le degré de participation, lerôle accordé aux citoyens, et sans égard à leur statut » .
Ce « Buzz » représente un des facteurs principaux du développement de la démocratie participative. Un autre facteur important, de cet intérêt soudain au système participatif, est une crise de la représentation politique. On constate chez les électeurs une baisse du militantisme, ainsi qu’une diminution de la confiance donnée aureprésentant et causée par une distance entre les décideurs et les citoyens de plus en plus grande, qui sont les signes de la crise de la démocratie représentative. De plus, les travaux de Norris (1999) montrent en effet que dans de nombreuses démocraties libérales, des pays occidentaux, les citoyens boudent les formes classiques de participation associées à la démocratie représentative» . Face à...
tracking img